Accueil » A la une » FOOTBALL – CAN U23 : Les Barea espoirs veulent suivre les traces de leurs aînés
A la une Sport

FOOTBALL – CAN U23 : Les Barea espoirs veulent suivre les traces de leurs aînés

Les  expatriés  s’intègrent  parfaitement,  sans  souci,  au  groupe  d’une  quinzaine  de  locaux.
Les  expatriés  s’intègrent  parfaitement,  sans  souci,  au  groupe  d’une  quinzaine  de  locaux.

Madagascar jouera une double confrontation face aux Seychelles ce samedi et mardi. Ces matchs comptent pour le premier tour qualificatif à la CAN U23.

Défi et pression. À un jour du premier match, les Barea U23 se disent fin prêts avec l’objectif de remporter la victoire. Les Barea et les Pirates des Seychelles s’affrontent en aller et retour. Ces matches comptent pour le premier tour qualificatif à la Coupe d’Afrique des nations U23. Le match aller aura lieu demain à 16 heures, et le retour mardi à la même heure au stade Barea de Mahamasina. Les protégés du coach Herimanitra Rabeharisoa alias Hery Be ont tâté le terrain hier après-midi à l’heure du match.

C’était la troisième séance d’entraînement des expatriés et des locaux ensemble. «Honnêtement notre intégration est parfaite parce qu’entre nous il n’y a pas de locaux et d’expatriés. On est là pour le même but… On espère faire le même parcours que les Barea CHAN et beach soccer et se qualifier plus tard mais on se concentrera d’abord sur le premier match» confie le milieu du FC Deolois France, Kalvin Paul. Le tout nouveau du groupe, le gardien de but du Dijon FC, Enzo Brevigliero, a été appelé dernièrement. Il a rencontré pour la première fois ses coéquipiers en prenant le même avion pour venir à Madagascar. «Les gars sont tous super sympa. Après les deux séances d’entraînement, je trouve que les locaux, comme en France, sont très techniques, et ont de la bonne qualité… On a tous envie de gagner» assure Enzo.

Prêts à gagner

Le milieu de l’IS Selongey France, Rayan Rakotoarisoa, confirme pour sa part sa place dans le groupe après les regroupements en France et à Madagascar. «J’étais déjà là lors du regroupement de juin. J’ai revu les locaux avec qui je m’entendais bien, de même qu’avec les nouveaux que je viens de découvrir… Avec coach Hery Be, ça change un peu de la méthode du coach Boualem mais ça se passe bien. On se concentre sur l’objectif. On va tout faire pour gagner. Le groupe est prêt mentalement et physiquement et on va tout donner» a mentionné Rayan Rakotoarisoa.

Un des locaux, Mamisoa Rakotosoa, milieu de l’Elgeco Plus, club vainqueur de la Coupe de Madagascar qui vient de valider sa qualification en deuxième tour de la Coupe de la Caf, se dit lui aussi être prêt pour tout donner et atteindre l’objectif commun. «Il suffit juste de peaufiner la cohésion sur le terrain, avec un peu plus de communication» a fait remarquer Mamisoa Rakotosoa. Après l’indisponibilité du coach Boualem Mankour, le s joueurs trouvent que Hery Be et son remplaçant ont la même philosophie de jeu. Et ce dernier explique bien les consignes avec une bonne méthode d’entraînement. La délégation seychelloise est arrivée hier après-midi et s’est déjà entraînée hier en fin d’après-midi. Les Pirates tâteront le terrain ce jour à 16 heures.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter