Accueil » Régions » Région Diana – Pleins feux sur le bambou
Régions

Région Diana – Pleins feux sur le bambou

Une grande première, la région Diana n’a pas manqué de célébrer la Journée mondiale du bambou. C’est un évènement instauré le 18 septembre 2009 à Bangkok, en Thaïlande, et la région du Nord a choisi les dates du 21 et du 22 septembre pour marquer cette célébration régionale, placée sous le thème de « Bambou: restauration des paysages et levier pour l’économie verte ». Toutes les activités de la célébration qui se sont déroulées devant l’hôtel de Ville d’Antsiranana ont été axées sur ce thème.

L’initiative a émané du projet Forests4Future qui s’engage à restaurer les fonctions écologiques et productives des paysages forestiers tout en améliorant la gouvernance et la gestion durable des forêts. Il contribue ainsi à l’amélioration des revenus de la popula­tion locale grâce à des mesures de restauration de paysages forestiers et à la professionnalisation des chaines de valeur.

Les manifestations ont tourné autour de la sensibilisation de masse, de plaidoyer et de la promotion de la filière bambou depuis sa production, sa transformation jusqu’à la commercialisation en insistant sur ses avantages écologiques et économiques. « Globalement, l’objectif de ces deux journées est, pour la première fois, de relancer la filière bambou comme un bien précieux pour l’environnement et qui peut améliorer les revenus des exploitants, les fabricants de charbon, d’articles et de meubles en bambou. Et spécifiquement, l’évènement a permis d’intégrer le bambou dans le plan de développement régional, en particulier dans la lutte contre le changement climatique », indique Patrick, technicien du F4F.

Le bambou est une plante est abondant dans plusieurs parties de cette région, mais son utilisation et ses contributions sont peu connues par la population locale. Mais elle ne l’exploite que d’une manière traditionnelle dans la fabrication  des paniers à volaille, des cases, ou encore pour faire des enclos …

Le projet Forests4Future a rassemblé, dans la capitale du Nord, des artisans, des pépiniéristes et des paysans venant des communes environnantes travaillant le bambou. Lors d’une mini-foire, ces derniers ont présenté leurs créations, notamment des produits dérivés du bambou sur des stands situés devant  le bloc administratif, librement accessibles. L’on a remarqué une vente promotion de jeunes plants de bambous et le renforcement de capacités dispensé par des spécialistes venu d’Antananarivo pour appuyer l’amélioration des espèces telles que les « Dendrocalamus strictus » et « Bambusa vulgaris ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter