Accueil » A la une » Épidémie – Des nouveaux cas importés détectés
A la une Magazine Santé

Épidémie – Des nouveaux cas importés détectés

Le test de dépistage de la Covid-19 est obligatoire à l'arrivée.

Madagascar doit gérer, de nouveau, des cas importés de Covid-19. Des personnes en provenance de l’Europe ont été testées positives.

Les cas importés de coronavirus réapparaissent. Le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte parole du centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 en a rapporté six, hier, dans le bilan journalier de l’évolution de l’épidémie de coronavirus à Madagascar. Ce sont des passagers en provenance de l’Europe, qui ont débarqué à Madagascar, récemment, avec les vols de rapatriements.

Il ne s’agirait pas des premiers cas importés détectés depuis l’ouverture des vols pour les malgaches bloqués à l’étranger, pendant le confinement. Le ministère de la Santé publique a enregistré quinze cas récents, la semaine dernière, selon une source. D’autres sources affirment qu’il y a eu plus de quinze cas testés positifs à la Covid-19, tous en provenance de l’Europe qui fait face à une deuxième vague de la pandémie.

Le test de dépistage du coronavirus est obligatoire à toute personne en provenance de l’étranger. Les prélèvements sont réalisés à leur arrivée à l’aéroport international d’Ivato. Puis, les passagers restent confinés quatre jours dans un hôtel de la capitale, en attente de la sortie du résultat. Si le résultat est négatif, les patients peuvent rentrer chez eux, s’il s’avère positif, ils suivent des traitements.

Madagascar a détecté ses premiers cas de Covid-19, au mois de mars. Ils s’agissaient de cas importés, en provenance de l’Europe qui ont apporté le virus à Madagascar et l’ont transmis à différentes personnes dont un chauffeur-guide, une jeune femme à Ambatomanga, une famille à Isotry. Ces cas locaux ont par la suite transmis le virus à d’autres. Au mois de juin, Madagascar n’avait plus de cas importés, étant donné que personne ne débarquait plus sur l’île, suite à la fermeture des frontières. Mais l’épidémie se propageait déjà.

Face aux appels de détresse des malgaches bloqués à l’étranger, suite à la suspension des liaisons aériennes, dont un millier en Europe, l’Etat a organisé leurs rapatriements. Depuis le mois d’août, plusieurs centaines de malgaches ou d’étrangers résidents à Madagascar ont pu rentrer au pays. Certains sont rentrés avec le virus de Covid-19. L’Etat prévoit de rouvrir progressivement les frontières de Madagascar d’ici la fin de l’année. Reste à savoir si la Grande île sera prête à gérer la surveillance sanitaire, en cas de grande affluence des passagers.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi