Social

Visite apostolique : La sécurité sanitaire renforcée

Le comité d’organisation de la visite du Pape François à Madagascar se prépare à prendre en charge un afflux massif de victimes, au site Soamandrakizay, pendant la veillée du 7 septembre et la grande messe du 8 septembre. « Un poste médical avancé sera érigé dans le site. Il ne sera utilisé qu’en cas d’incidents majeurs», souligne la Professeure Nicole Rakotoarison, coordonnateur de la sécurité routière, hier.

Il s’agit d’un grand stand qui sera installé sur le site. Il sera équipé de divers matériel médical. D’autres sites serviront de poste de premiers secours à Soamandrakizay, pour la prise en charge des malaises, comme l’hypoglycémie, chez les pèlerins.

Six cent cinquante agents de santé, à savoir, des médecins, des paramédicaux, des pharmaciens, et des brancardiers, seront mobilisés à Androhibe pendant ces deux jours, pour assurer la sécurité sanitaire. Des équipes de la Croix rouge, du Bureau national de la Gestion des risques et catastrophes et des volontaires de l’épiscopat viendront en renfort. Par ailleurs, tous les centres de santé seront ouverts durant le déplacement des pèlerins, au cas où des accidents surviendraient.

Le chef de service des services des Urgences du centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona invite tous les pèlerins à prendre des précautions pour éviter des incidents à savoir, surveiller leur état de santé avant leur départ de la capitale, ne voyager qu’avec un véhicule qui a fait une visite technique.