Faits divers

Trafic de bois de rose : Deux suspects remis à la chaîne spéciale

Le passage au Parquet des deux personnes arrêtées pour détention illicite de rondins de bois de rose à Fénerive-Est tombe sur un os. Au terme de leur comparution au Parquet près le tribunal de première instance à Fenerive-Est, ce dernier a préconisé le traitement de l’affaire par la chaîne spéciale de Lutte contre le trafic de bois de rose et de bois d’ébène.

Ne pouvant pas prolonger indéfiniment le délai de mise en garde à vue des suspects, les gendarmes se heurtent au dilemme entre transférer les suspects à Tana pour être entendus par la cour spéciale et faire venir les juges à Fenerive-Est. Une femme âgée d’une quarantaine d’années ainsi qu’un individu de trente-cinq ans sont incriminés.

Avant-hier, une procédure d’instruction préparatoire a été préconisée par le tribunal. Leur sort, entre la mise en liberté provisoire et la mise en détention préventive, devait être scellé hier, mais le tribunal en a décidé autrement. Ces deux personnes se sont faits arrêter samedi, lorsque cinquanteneuf rondins de bois de rose ont été retrouvés la veille.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter