Region

Élections législatives – Le TIM montre ses muscles à Mahajanga

L’ancien Président Ravalomanana compte bien mener le TIM à être majoritaire à l’Assemblée nationale.  

Marc Ravalomanana donne de sa personne dans les tournées des campagnes législatives du TIM. Il sillonne les régions pour soutenir les candidats de son parti.

Infatigable. Après Toamasina mardi, Marc Ravalomanana a sillonné la route du Nord jusqu’à Mahajanga, hier. Le président fondateur du Tiako i Madagasikara (TIM) montre qu’il est investi à fond aux côtés de ses candidats-députés pour atteindre l’objectif du parti, qui est d’être majoritaire à l’Assemblée nationale à
l’issue du scrutin du 27 mai. Très tôt dans la matinée, le fondateur de Tiko a fait une halte à Talatamaty pour écouter les paysans venus vendre leurs produits, puis à Mahitsy avant de rallier Fihaonana et Ankazobe où il a également présenté le candidat proposé par son parti dans ce district. «Nous ne connaissons que le candidat que vous proposez », promet un des habitants d’Ankazobe, lors du meeting organisé sur place.

Les villes de Mahatsinjo, Antanimbary, Anjiajia et Marosakoa n’étaient pas en reste mais le moment fort de la journée a été l’arrivée de Marc Ravalomanana à Mahajanga. En quelques semaines, il est revenu deux fois dans la cité des fleurs où les habitants l’accueillent toujours avec chaleur. L’évènement d’hier a été exceptionnel puisqu’il entre dans le cadre de la campagne électorale et les partisans locaux ont voulu marquer l’évènement pour montrer « que le TIM qui
propose le candidat Jajah reste un, sinon le favori pour les prochaines législatives ».

Second souffle
Le président Ravalo­manana qui est arrivé en début de soirée a, ainsi, été accueilli dans une véritable liesse populaire. La foule s’est amassée tout au long de la route pour le saluer, dès l’entrée de la ville en passant par le quartier de la Sotema, d’Antanamasaja, et de Tsaramandroso jusqu’en centre-ville où un meeting a été organisé. Même si aucun artiste ni autre divertissement n’a été programmé, la population majungaise est venue massivement, pour écouter et acclamer le président Ravalomanana.

« Les candidats que nous avons soigneusement choisis et formés sont des futurs députés qui ne vont pas lever la main uniquement pour adopter des lois. Ils vont agir et même proposer des lois pour que les lois votées soient des lois qui serviront réellement la population », a-t-il déclaré.
L’évènement qui anime l’actualité du moment n’a pas été occulté par le fondateur de Tiko. Il s’agit des tournées effectuées par le chef de l’État en pleine campagne électorale et aux côtés des candidats de l’IRD. «Est-ce que ce qui se passe aujourd’hui est normal ? Il y a des gardiens de la loi qui peuvent répondre à cette question et ils doivent se souvenir que l’histoire les jugera », lance Marc Ravalomanana.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Ce n’est pas un fourbe pareil qui va nous donner des leçons de respect de la loi . Sa présence au sommet de l’état n’était pas exempt de violation de la constitution et d’entorses à la loi. Un principe simple : si on est sûr de sa force électorale on ne soulève pas de faux-débats pour une propagande déguisée imaginaire et légalement infondée . Avec les travaux colossaux entrepris par ANR pour embellir la capitale et les prestations de Mialy Rajoelina en Norvège pays que Ravalomanana a toujours considéré comme son allié naturel , ce dernier devrait faire des cauchemars surtout si le débâcle électoral se profile .