A la une Social

Médicament anti-coronavirus : Engouement populaire autour du Covid-Organics

Un point de distribution gratuite du Covid-Organics à Tana.

Un engouement pour le Covid-Organics, la tisane anti-coronavirus à base d’artémisia, a marqué la journée d’hier, au niveau de plusieurs points de distribution dans la capitale et chez les supermarchés.

Forte afflu­en­ce pour se procurer du Covid-Organics. Sitôt mis sur les étals des grandes surfaces pour le format commercialisé et rendu disponible au niveau de plusieurs points de distribution publique dans la capitale, le covid-organics est vite raflé par la population impatiente de mettre la main sur le remède anti-coronavirus.

Déjà en milieu de matinée, en raison du nombre important de personnes venues avec des bouteilles pour se procurer du Covid-Organics, les fûts de grande contenance destinés à la distribution du Covid-Organics en tisane sont rapidement vidés. De longues queues pour obtenir une part de la tisane d’artémésia consacrée remède anti-cornavirus, ont été vues hier, dans la capitale.

À la place de l’Indépen­dance à Antaninarenina tout comme au portail de la gare à Soarano, des fûts et plus précisément des jerricans bleus recouverts d’autocollants blancs sont transportés et gérés chacun par deux responsables vêtus de combinaisons blanches. Au compte-gouttes, les personnes munies de leurs bouteilles reçoivent leurs parts de covid-organics en format boisson buvable.

«Un adulte prend chaque jour deux bouteilles de 33 cl et ce pour une semaine. S’agis­sant du paquet contenant sept sachets, le sachet est fait pour quatre personnes et à consommer en une journée. Il faut quatre litres d’eau à faire bouillir au préalable pour un sachet. Deux minutes après avoir trempé le sachet dans l’eau bouillante, on retire le bouillon du feu pour qu’il refroidisse avant de le boire », explique une responsable hier, à l’hotel de ville d’Antananarivo. Le paquet de sept sachets est distribué gratuitement et est destinée pour une famille.

Dans les grandes surfaces, une formule en sachet de 1, 5 g de covid-organics est mise en vente. Dosée car étant conditionnée, la tisane d’artémésia est distribuée dans chaque Fokontany ou quartier, et une autorisation de commercialisation a déjà été délivrée par le ministère en charge du Commerce.

Course vers le remède

« Chaque enfant prend une bouteille de 33cl tous les deux jours », précise la responsable. Pour le maire d’Antana­narivo, Naina Andriantsi­tohaina, « son existence étant révélée lundi, dès à présent la population tananarivienne peut accéder au covid-organics ». Les parlementaires élus dans les districts de la ville d’Antana­narivo resteront présents aux côtés des éléments des forces de l’ordre dans la distribution du covid-organics.

Avec la poursuite du filet d’urgence social, certains sites où sont distribués les vivres gratuitement offerts par l’État ont pu bénéficier de la présence des responsables venus partager du covid-organics en format liquide. Selon la députée Anyah, élue dans le troisième arrondissement de la capitale, « mille trois cents foyers reçoivent le Covid-Organics pour la première journée de distribution pour le cas d’un arrondissement. Les élus iront porte à porte pour visiter les familles et remettre du covid-organics à chacune d’elles. Pour les enfants scolarisés, des équipes ministérielles se déploient pour aller d’établissements en établissements afin d’assurer la distribution gratuite du Covid-Organics ».