STADE RABEMANANJARA - Reprise des activités sportives locales


Les activités sportives reprennent telles que les entrainements de football au niveau des clubs locaux ainsi que les rencontres locales. La pose du nouveau gazon synthétique vient d’être achevée. Les travaux ont commencé vers la fin du mois de décembre dernier. Le terrain n’était plus en mesure d’accueillir des compétitions internationales depuis 2022, en raison de son état très dégradé. Le revêtement synthétique ou la pelouse artificielle était complètement détériorée, faute d’entretien depuis plusieurs années. Un organe de gestion du stade Rabemananjara (OGSR) est mis en place depuis la fin de l’année pour gérer l’infrastructure. Les tarifs de location sont modifiés. Celui pour les équipes affiliées à la fédération est fixé à 50 000 ariary contre 70 000 ariary pour celles des non affiliées. Les frais d’’installation des poteaux ont été supprimés, car ils sont désormais fixés sur place. Ils n’ont plus besoin d’être ardents à chaque fois. Les recettes de location seront destinées aux travaux d’entretien du tapis synthétique. Coincernant les matchs ou entrainements nocturnes, une demande devra être déposée auprès de la commune urbaine de Mahajanga. Les épreuves sportives aux examens du Brevet d’études du premier cycle du second degré (BEPC) et du baccalauréat pour la session 2023 se dérouleront certainement dans le stade. C’est d’ailleurs, la seule infrastructure qui possède les normes requises surtout pour la course d’endurance de 600m pour l’examen du BEPC et la course de 800 m (filles) et 1000 m (garçons) à l’examen du baccalauréat. D’après le responsable de l’entreprise qui a réalisé les travaux de réhabilitation du terrain, l’aire de jeu et la surface technique seront remis à l’état d’homologation internationale. La mission est de remettre à l’état initial la plateforme, soit la stabilité de terrain. Cependant, si le terrain est remis à neuf, les autres infrastructures telles que les chaises sur les tribunes, les vestiaires, les sanitaires, les salles de musculation et les bureaux nécessitent une réhabilitation d’urgence également. Les clôtures métalliques et les gradins ont également besoin d’être rénovés, vu leur état très abîmé. Les pistes de course autour du terrain méritent d’être rafraichies. La ville de Mahajanga était la première à obtenir un terrain de football avec du gazon artificiel, après le stade d’Alarobia. Aujourd’hui, elle est largement dépassée de par sa qualité et son aspect initial.
Plus récente Plus ancienne