Accueil » Faits divers » Meurtre d’un lieutenant – Deux suspects passent aux aveux
Faits divers

Meurtre d’un lieutenant – Deux suspects passent aux aveux

La plupart des attaques à main armée perpétrées dans les environs d’Ambohimanambola sont commises la nuit.

L’investigation autour du meurtre d’un lieutenant de la gendarmerie dans une maison à Ambohimanambola avant hier bat son plein. « Les deux individus arrêtés pour ce crime sont passés aux aveux. L’argent dérobé sur le défunt, s’élevant à 400000 ariary, a été retrouvé en totalité. Lors des perquisitions effectuées, des billets de banque couverts de sang ont été découverts», lance une source auprès de la Circonscription Inter-régionale de la Gendarmerie Nationale (CIRGN) d’Antananarivo. D’après ses explications, les deux individus mouillés dans cette affaire habitent à Ambohimanambola même.

Le mobile du meurtre repose sur un vol de numéraires ainsi que de quelques objets se trouvant dans le foyer où se trouvait la victime. De source auprès de la gendarmerie, l’argent volé puis retrouvé, était le salaire du défunt.

En service à la CIRGN de Mahajanga, il était permissionnaire lorsqu’il a trouvé la mort à Tana. Le meurtre a été commis en plein jour,aux alentours de 9 heures. Ne s’attendant pas à sa présence dans la maison prise pour cible, le gang y est entré par effraction. Tombés nez-à-nez avec le lieutenant, les bandits, emportés par la panique, se sont déchaînés sur lui à coups d’armes blanches.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter