Accueil » A la une » Ankatso covid-19 – Des cas contacts et des cas suspects
A la une Social

Ankatso covid-19 – Des cas contacts et des cas suspects

Malgré l’existence de cas avérés de covid-19, la vie suit son cours à l’université.

Des étudiants présentant les symptômes de la Covid-19 sont suivis dans les services de santé de l’université d’Antananarivo. Des tests de prélèvement s’effectueront à Ankatso.

Le virus de Covid-19 serait-il en train de se propager dans le campus universitaire ? Une étudiante locataire des cités universitaires à Ankatso serait porteuse du virus de Covid-19. Elle a été invitée à venir au service universitaire de médecine préventive à Ankatso I, hier, pour récupérer des médicaments afin de traiter la maladie. « Elle a été en contact avec un cas positif, selon les informations qui nous sont parvenues. Nous ne savons pas qui lui a transmis le virus », informe une source.

L’université d’Antananarivo n’a confirmé qu’un seul cas positif, un étudiant de la faculté de l’Agro­nomie, jusqu’à hier. Elle ne serait pas au courant des trente cas rapportés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, mercredi. « Nous ne sommes au courant que des cas recensés dans le domaine pédagogique », souligne une source auprès de la présidence de l’université d’Anta­nanarivo.

Les services de santé de l’université affirment, toutefois, l’existence de cas suspects et de cas contacts, parmi les étudiants. « Ils viennent en consultation chez nous, avec des symptômes de la Covid-19, à savoir, une température corporelle de 38°C, la fatigue, la perte d’odeur », indique un médecin. Des étudiants en contact avec des porteurs du virus ont passé le test de dépistage du coronavirus et attendent les résultats.

Propagation

Malgré l’existence de cas avérés et de cas suspects, la vie suit son cours dans le campus universitaire. Si dans les bâtiments pédagogiques, le port de masque est exigé, aux cités universitaires, on s’en soucie peut. La promiscuité dans les cités universitaires, la faible aération de certains bâtiments pourraient, pourtant, être favorables à la propagation du virus de Covid-19.

L’université d’Antanana­rivo n’a pas l’intention de fermer le campus universitaire, pour le moment. Mais les cas avérés et ceux qui sont en contact avec eux ne sont autorisés à étudier qu’une fois, ils ne présentent plus le risque de contaminer les autres. Des tests de prélèvements sont prévus s’effectuer dans les services de santé de cette université. Les services de santé à Ankatso ne seraient pas encore tout à fait prêts pour cette opération. Il leur manquerait le matériel nécessaire. Ces professionnels de santé ne disposeraient même pas d’équipement de protection individuelle (EPI) pour se protéger contre le virus de Covid-19.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi