Régions

Nosy Be – Des Africains prêts à partir pour Mayotte interceptés

Fin de parcours pour onze Africains qui s’apprêtaient à immigrer clandestinement à Mayotte. La Police nationale a mis la main sur ce groupe d’Africains dans un hôtel à Nosy Be, mardi. Ils étaient sans papiers. Selon leur version au Commissariat de Police à Nosy Be, une femme malgache détient leurs passeports, et ils séjournant dans cet hôtel pour attendre leur départ vers cette île française, prévu pour le 25 janvier. Trois Malgaches, impliqués dans cette immigration clandestine, sont arrêtés.

Un quatrième, le conducteur de la coque dans laquelle devaient embarquer ces Africains, est recherché. Les inculpés, dont les immigrants clandestins et les passeurs, sont traduits en Justice.

Ces Africains, à savoir huit Rwandais, un Burundais, sont entrés à l’aéroport international d’Ivato avec un visa touristique qui est valide jusqu’au mois de février. Ils ont fait tout ce voyage pour rejoindre ce territoire français. Cette île au parfum étant le lieu de départ idéal, vu sa proximité avec Mayotte. Les passeurs auraient demandé 2 millions d’ariary à chaque voyageur. Ils ont donc gagné 22 millions d’ariary de ces onze personnes. Ces Malgaches auraient travaillé, illégalement, dans cette immigration clandestine, depuis un certain temps.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter