A la une Social

Antananarivo – Plusieurs maisons s’effondrent

Un glissement de terrain à Mihandrarivo Ambanidia, où l’évacuation a été effectuée hier .

Plusieurs maisons s’écroulent durant la période de pluie de cette semaine. L’appel à la prudence est de mise dans toutes les zones concernées.

Après l’épisode pluvieux, plusieurs maisons, ainsi que de nombreuses infrastructures n’ont pas pu tenir par rapport à une nette intensification de la pluviométrie dans la capitale. À Anosivavaka, une maison s’est effondrée après qu’elle présentait des grandes fissures, causant de nombreux dégâts matériels. Quatre personnes ont été évacuées. À Ambondrona après une reconnaissance des pompiers sur terrain, une maison en ruine, ayant fait l’objet de démolition partielle, l’année dernière, sera entièrement démolie ce jour. Puisqu’elle présente un danger potentiel pour les maisons aux alentours.

C’est également le cas de plusieurs murs de soutènement durant les dernières vingt quatre heures. Hier, vers 16 heures, une dizaine de personnes ont été contraintes de quitter leur maison vu que celle-ci est lézardée. « Deux maisons voisines, dont l’autre au dessus, hébergeaient deux familles dont six personnes, et en dessous une famille composée de quatre personnes», explique le Lieutenant Yves Helory Ralimbison, Responsable de la communication au niveau des Sapeurs Pompiers à Tsaralalana.

Prudence
C’est également le cas à Ambohimiandra et Mandroseza où un mur de soutènement n’a pas tenu, hier dans la matinée. « Celui de Mandroseza n’as pas été encore démoli pour hier, mais le paramètre de sécurité y était implanté », enchaine-t-il. De nombreux cas se sont manifestés ces deux derniers jours. Pour la partie haute, une maison a cédé après des jours de pluies à Manjaka-miadana. Une quarantaine de personnes échappent de peu à la mort. « Heureusement que les deux personnes, une femme âgée et son petit fils à l’intérieur de la maison étaient sortis à temps. C’est vers dix heures que le pire s’est produit », rapporte Léonie Victorine Razafimamonjy, Chef fokontany Manjakamiadana. Plusieurs personnes dans deux autres maisons, qui se trouvent au bord d’une falaise, ont été contraintes de partir de chez eux. La maison s’est légèrement inclinée avant que l’évacuation n’ait lieu.

Pour ce jour, les sinistrés évacués devraient s’installer provisoirement, au bureau du fokontany, Manjakamiadana, en attendant que le temps soit à sec. « Les sinistrés seront accueillis au niveau du bureau du fokontany pour le moment ». À titre préventive, une descente du comité local aura lieu à Manjakamiadana, afin de voir les maisons à risques. La vigilance est toujours de mise pour tous ceux qui se trouvent dans une zone en danger. Surtout que le bilan de la dernière pluie torrentielle a été lourd. Entre autres, la perte en vie humaine, suite à l’effondrement de la muraille d’une propriété à Nanisana, ou encore le mur de soutènement qui a cédé et qui a atterri sur une maison.