Accueil » Sport » TENNIS DE TABLE – Open Tana ville – Victoire de Luciano et Tiana
Sport

TENNIS DE TABLE – Open Tana ville – Victoire de Luciano et Tiana

Luciano Randrianatoandro, vainqueur de l’Open hommes.

Tournoi de fin de saison. Deux pongistes habitués aux titres remportent le trophée de l’Open organisé par la section de Tana-ville, ce week-end au gymnase d’Ankoron­drano. La finale des messieurs a été une affaire entre pongistes du club Acacia. Luciano Randrianatoandro, membre de l’équipe nationale aux Jeux des Îles de Maurice, bat par 3 à 0 Mamy Riva Rakotoa­risoa, champion national des cadets et vainqueur chez les U16 de ce même tournoi. Il a battu en finale des cadets Jonathan Randriamora du CFTT. La finale dames a été cent pour cent Jovenna. C’est du déjà vu à chaque finale des compétitions au pays. La multiple championne nationale, Tiana Ratsimbazafy, s’est imposée 3 à 1 face à Rondro Mihanta Rajaonah. Le duel final des U16 filles a été entre joueuses de Young Vibes, à l’issue duquel Mikalo Randriambololona a défait sa coéquipière Rotsy Razafi­mahatratra.

Deux autres clubs ont brillé dans les catégories des jeunes. Le centre de formation de tennis de table (CFTT) a raflé quatre trophées des U12 et U11 garçons et filles et le club Upper réalise un doublé chez les U14 garçons et filles. Le trophée des vétérans est revenu à Jerry Rakotoma­lala du Jovenna. Le tournoi a réuni cent-trente cinq pongistes issus de quatorze clubs. «Nous avons accompli notre mission pour cette saison. Avant cet Open, nous avons organisé le championnat en juillet, une formation des jeunes et de la sensibilisation dans des écoles… et au mois de décembre nous concoctons encore une deuxième formation avant la trêve» souligne Sylvie Ramanitra, présidente de la section Tana-ville.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter