Accueil » Politique » Demokr’Ankizy – Rajoelina dévoile les secrets de sa réussite
Politique

Demokr’Ankizy – Rajoelina dévoile les secrets de sa réussite

Le  président  Andry  Rajoelina  avec  une  cinquantaine d’entants dans  la  cour du  Palais  d’Iavoloha.

Le Président au tableau. Pour la deuxième année consécutive, l’UNICEF a marqué la journée internationale des droits de l’enfant en produisant l’émission “Demokr’ankizy”. Le concept de l’émission est de donner la parole aux enfants et de placer en face d’eux un responsable étatique. Pour la deuxième fois, Andry Rajoelina, président de la République, s’est prêté au jeu.

Dans le jardin du palais d’Etat d’Iavoloha, le Chef de l’Etat a ainsi répondu aux questions d’une cinquantaine d’enfants, représentant toutes les régions du pays. Ils ont échangé sur quatre thèmes principaux que sont le droit et la protection des enfants, l’éducation, la santé et l’environnement. Durant les discussions, une question a été posée au Président, “quelle est la recette pour réussir dans la vie?”. En réponse, Andry Rajoelina a déclaré, “il faut avoir la foi, de l’espoir et l’amour, c’est-à-dire, faire quelque chose qu’on aime”.

Le locataire d’Iavoloha a ainsi encouragé ses jeunes interviewers à croire en eux, en leur capacité et à aller au bout de leur rêve. Le scénario de l’événement a, justement, permis au président de la République de prendre des exemples concrets.

De jeunes prodiges de la musique, de la science, notamment, en matière de nouvelles technologies, un jeune portraitiste, ou encore, une jeune innovatrice dans le domaine du recyclage de papier ont démontré leur talent devant le Chef de l’État.

Non à la discrimination

Ces démonstrations pourraient, par ailleurs, donner des idées au Président pour améliorer la circulation urbaine, ou encore, la préservation de l’environnement. L’émission Demokr’ankizy a, du reste, donné une occasion au Chef de l’Etat pour expliquer les tenants et aboutissants de ses actions politiques sur des sujets comme l’éducation. C’est ainsi qu’il a soutenu que la construction de nouveaux établissements, la formation d’enseignants, ou encore, la mise à disposition d’ouvrages didactiques aux élèves sont dans l’optique d’améliorer l’accès et le niveau d’éducation dans le pays

Le Président a, également, affirmé son opposition à toute forme de discrimination dans les écoles et dans la société malgache, plus largement. Surtout s’agissant des enfants. L’accent a, justement, été mis sur la représentativité de la diversité qui est une richesse de la société malgache, dans la composition des cinquante enfants présents à Iavoloha, hier. Les enfants en situation de handicap ont pu se faire entendre, hier.

Les participants à l’émission Demokr’ankizy ont, aussi, pu partager des moments récréatifs avec Andry Rajoelina. Le président de la République, himself, a endossé la casquette de guide et leur a fait visiter le palais d’Etat d’Iavoloha, et même la Cadillac présidentielle. Ils ont, ensuite, partagé un déjeuner dans les jardins du palais d’Etat.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • a-t’il pensé aux droits des enfants en 2009 ???
    pendant combien d’années ont-ils été privé d’école ???
    s’accaparer le pouvoir en fomentant un coup, c’est ça qu’il appelle une « réussite » ???
    lamentable !!!