Culture

Concours de photo sur l’environnement – L’œuvre d’Ernest Rarivoarison primée

Le premier lauréat du concours de photographie sur l’environnement, organisé par le Centre des études diplomatiques et stratégiques (CEDS) est Ernest Rarivoarison. La remise des lots s’est déroulée hier au Tchiken’Art Ankorondrano.

Ernest Rarivoarison a mis en exergue dans sa photo le tarissement du fleuve Fiherenana à Toliara. C’est l’un des aspects de la dégradation de l’environnement dans le Sud. Le photographe a pris la photo en mois de décembre 2018, en pleine saison pluviale alors que le lit du fleuve ne contenait aucune goutte d’eau. Des lots ont été distribués au premier lauréat du concours dont une enveloppe et des outils informatiques offerts par les partenaires.

La photo de Tolojanahary Ranaivosoa, deuxième prix, et celle de Rado Danielson Randrianjanakolona, troisième prix, ont été également primées. Une autre a obtenu le coup de cœur du jury. Les photographes ont mis en évidence la dégradation du milieu naturel. Pour Rolland Frederic Tahina, entre autres, qui a décroché le prix spécial du jury, il a présenté la déforestation massive observée dans l’aire protégée de Menabe Antimena par les migrants.

La cérémonie d’hier a été honorée par la présence du délégué général du CEDS, Solofo Rasoarahona accompagné d’anciens sortants de cet institut. C’est dans le but de booster les actions menées dans la protection de l’environnement que le CEDS a orienté la célébration de son 15ème anniversaire d’existence. La dégradation de l’environnement est lamentable à Madagascar. Sans plus rappeler des vastes superficies consumées par les feux, la disparition des espèces endémiques, l’exploitation excessive des ressources naturelles, les conséquences sont réellement endommageables dans la vie de la population.