Actualités Social

Circulation – Les charrettes au feu vert

La semaine du sommet de la francophonie sans charrette et pousse-pousse est à l’eau. Ces moyens de trans­port continuent à circuler librement sur les voies publiques à Antananarivo-ville et ses environs. Ce, malgré l’arrêté sorti par le préfet de la police à Antananarivo, qui censurent formellement leur circulation en ville ainsi que les notes sorties par la commune rurale à Bema­soandro ou Ivato, qui interdisent temporairement leur passage dans certains axes, comme à Andranonahoatra et Ampasika ou sur la route principale d’Ivato.
Hier après-midi, lors de l’inauguration du village de la Francophonie à Andoha­tapenaka, ils ont créé un bouchon du côté d’Ampasika, une route empruntée par les hautes autorités qui assistaient à cette cérémonie. Les éléments de la police nationale ou encore ceux de la  police municipale présents sur les lieux, ne faisaient que croiser les bras et les regarder bloquer la circulation pendant de longues minutes.

M.R.