Accueil » Politique » Pôle anti-corruption – Report du procès de Claudine Razaimamonjy
Politique

Pôle anti-corruption – Report du procès de Claudine Razaimamonjy

Les dossiers enrôlés à la Cour criminelle ordinaire du Pôle anti-corruption d’Antana­narivo (PAC) ont prévu le procès de Claudine Razaima­monjy. L’audience est prévue se tenir ce jour. « Désormais, l’affaire ne sera pas jugée. Elle est reportée en mois de novembre », révèle une information au sein de la juridiction anticorruption de 67 Ha.

Détournement de deniers publics, corruption active, favoritisme, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux sont les charges qui pèsent sur Claudine Razai­mamonjy et d’autres inculpés. L’affaire ,prévue être jugée ce jour, est l’un des dossiers brûlants suivis de près par les observateurs. De même pour l’opérateur Mbola Rajaonah. Son dossier n’existe pas dans les affaires traitées durant la première session du PAC.

« L’instruction se poursuit encore ». C’est la raison pour laquelle le procès de Claudine Razaimamonjy aurait été reporté, selon une source. Hier, lors de la cérémonie d’ouverture de la session parlementaire à Ivato, le ministre de la Justice, Johnny Richard Andriamahefarivo a mis l’accent sur les affaires de ces opérateurs. « Les dossiers sont confiés à la Cour criminelle ordinaire. Les juges ont reçu l’ordre d’accélérer le traitement des affaires après le confinement ». Concernant le cas d’Eddy Bois de rose qui a suscité beaucoup de réactions après la décision de la Cour de cassation, le ministre d’expliquer que le dossier sera transmis auprès d’autres juges au sein de la Cour d’appel.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi