Accueil » A la une » Nosy Be – Des touristes rejoignent la grande terre
A la une Economie

Nosy Be – Des touristes rejoignent la grande terre

Accueil  des  touristes  à  Nosy  be  au  premier  jour  de  l’ouverture par  le  ministre  du  Tourisme  et  le  PCA  de  l’ONTM.

Depuis l’ouverture du Tourisme à Nosy be, des touristes sont rapportés regagner la capitale. Alors que l’afflux de touristes est attendu dans les prochains jours.

Prévisible. Des touristes arrivés à Nosy Be par Ethiopian Airlines chercheraient des moyens pour atteindre la capitale ou les autres villes de Madagascar. Et ce, malgré les conditions préalables à respecter pour venir à Nosy be. « Arrivés à Nosy Be, ces touristes prennent la correspondance de la compagnie Tsaradia pour rejoindre la capitale. Ils ont rempli les documents nécessaires pour pouvoir entrer à Nosy be mais cherchent quand même à sortir malgré la forte interdiction des autorités locales » fait savoir une source.

Ce qui est contredit par le président du Conseil d’administration (PCA) de l’Office national du Tourisme (ONTM). « Ces touristes se sont engagés sur l’honneur par le biais d’une lettre d’engagement dûment signée à rester sur Nosy be. Les suivi et contrôle se font de manière systématique par l’ONTM, la direction régionale du Tourisme et les forces de l’ordre » réplique Boda Narijao. Sortir par le port s’avère presque impossible vu le contrôle strict à la sortie mais des « touristes » ont réussi à regagner Antsiranana et Antananarivo en empruntant les routes nationales. Boda Narijao précise qu’il ne faut pas imputer ces « fuites » aux touristes car ce sont des ressortissants malgaches qui veulent rentrer au pays.

Déguisés

Il est impossible pour Tsaradia de déterminer si ses passagers sont des touristes ou des ressortissants malgaches. Le PCA de l’ONTM rassure que des stratégies pour un meilleur suivi et contrôle sont mises en œuvre pour éviter les fuites depuis Nosy Be. Près de six cent touristes sont enregistrés à l’aéroport de Fascène depuis l’ouverture, le 1er octobre. Le double est attendu dans les jours qui viennent, car la compagnie aérienne éthiopienne organise trois vols hebdomadaires reliant Addis-Abeba à Nosy Be. Le flux au retour est différent selon l’ONTM. Les touristes arrivés depuis le 1er octobre rentrent, peu à peu, en passant par Addis Abeba. Les vols de rapatriement se confondent aux vols touristiques selon les sources à Nosy Be. Car normalement, les deux premiers vols de rapatriement autorisés étaient destinés aux opérateurs de Nosy Be, coincés à l’étranger.

Depuis Antananarivo, il est constaté que les vols domestiques vers Nosy Be se rallongent en vols commerciaux pour regagner l’Europe. Des équipes de soutien aux footballeurs malgaches ayant participé à des matchs en Europe, ont pu regagner Paris dernièrement. Du moins, il n’a jamais été précisé officiellement que ces équipes allaient partir en vols spéciaux. Pour l’heure, Air Madagascar n’assure que des vols de rapatriement. La compagnie a sorti hier un programme des derniers vols de rapatriement Paris-Antananarivo pour le samedi 24 octobre, le mercredi 28 octobre et le dimanche 1er novembre. Tandis qu’Ethiopian Airlines « consomme » seule sa part de gâteau, et ce, depuis 2018 où elle dessert Nosy Be trois fois par semaine.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi