Accueil » Politique » Charte de bonne conduite – Les dérives de trois candidats dénoncées
Politique

Charte de bonne conduite – Les dérives de trois candidats dénoncées

Dérives. La première période de la campagne électorale vient de s’achever. Dans un match sans répit, les candidats poursuivent inlassablement la course à la magistrature suprême. À l’issue des deux premières semaines, le comité paritaire de la Charte de bonne conduite des candidats à la présidentielle a livré son premier rapport de suivi. Au-delà des douze signataires, le comité a observé tous les candidats «car du respect des règles du jeu par ces derniers dépend l’apaisement et l’intégrité du processus électoral, sources principales de confiance pour l’électeur», indique le rapport. Ainsi, outre les quelques points positifs
observés, le non respect des engagements ainsi que les dérives des candidats et leurs sympathisants ont été pointés du doigt. Il s’agit de
Marc Ravalomanana, Hery Rajaonarimampianina et Andry Nirina Rajoelina.
Le rapport est basé sur des données collectées à travers les médias, les signalements provenant des démembrements de chaque entité du comité, des acti­vités des entités composant le Comité paritaire pour la Charte, des appels sur les numéros verts du projet Fandio et de la plateforme d’alertes précoces du projet Madalerte. Les engagements non respectés ou les comportements négatifs avec les détails des agissements et les noms des candidats concernés sont ainsi répertoriés et détaillés avec une indication du lieu, de la date ainsi que les auteurs des écarts de conduite.
Le rapport reproche ainsi à Hery Rajaonarimampianina la «distribution de biens, abus des ressources publiques, le fait de privilégier davantage les divertissements par rapport aux débats publics». Le candidat Andry Nirina Rajoelina bien qu’il n’ait pas signé la Charte, le rapport signale «la distribution d’argent, ses dépenses ostentatoires au regard de la pauvreté actuelle, au non- respect de la législation existante sur la liste électorale, au fait de privilégier davantage les divertissements par rapport aux débats publics».
Le comportement de certains sympathisants de Marc Ravalomanana est également signalé par le rapport.
Pour la suite de la campagne électorale, le comité paritaire de la Charte exhorte ainsi Hery Rajaonarimam­pianaina «à respecter l’engagement qu’il a pris en signant la Charte». Il invite également Andry Nirina Rajoelina «à avoir un comportement éthique, garant de l’apaisement dans le processus électoral» et à Marc Ravalomanana «à maîtriser ses sympathisants afin qu’ils aient un comportement pacifique».

 

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • izaho aloha dia mahita fa ingahy ravalomanana mihitsy no tena fositra manakorontana amin’ity fifidianana ity satria hita eny foana ny didi-jadona ataony sy ny vava atsirambina ataony.
    Fa amin’ny ankapobeany dia milamina araka ny tokony ho izy ity fifidianana ity ary voatazaon ilay filaminana sy fangaraharahan’ny latsa-bato.

  • Aza hampitoviana mihintsy ireo olona telo ireo fa tsy hitovy sy hilahatra amin’ireo olona 2 mpanam-baka vahoaka sy mpietsaravelatsihy ireo mihintsy ny filoha Hery fa izy dia tena olona madio ary vonona amin’izay rehetra mahasoa ity firneena malala antsika ity izy. Olon’ny fahendrena izy ary vitsy ny olona tahaka an’io filoha Hery io eto. Izay fahadiovany izay indrindra no tsy hitiavan’ny sasany azy kanefa izy dia mijoro foana.

  • Mbola vao manomboka ny lalao dia efa misy sahady ireo izay tsy mahazaka ka mahavita manakorontana ny hafa. Mivoana tokoa ny zavatra ataon’ny kandida raha i Dada manokana no jerena. Maro loatra ny lainga miparitaka.

  • Ny hita mazava dia misy ireo kandida tsy vonona hiroso amin’ny fifidianana dia mitady hanao kilalao maloto,misy ireo kandida mitady hivoana amin’ny fitsipika nifanarahana ka mila arahi-maso.