Minutes

Toujours une rumeur

Il s’agit d’une rumeur ou d’une affirmation gratuite, ce qu’a dit la jeune femme qui aurait découvert des têtes humaines décapitées chez une famille chinoise, à Morarano Toamasina, selon la section des recherches criminelles. Les locataires de la maison, son père et elle ont tous été enquêtés. L’affaire sera bientôt transférée au Parquet. Cette rumeur a semé le désordre, dans ce quartier.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter