Sport

Muay Thaï – Chine : Fazaraly échoue en finale

Le Super bad Boy, de son vrai nom Elfazar Fazaraly Razanajatovo, rate de peu le titre. Engagé dans la catégorie -68kg, Fazaraly s’est incliné en finale du championnat du monde de muay thaï tournoi à 4, ou World Championship IPCC Super 4 World Title, ce week-end en Chine.

En demi-finale, il s’est imposé face au triple cham­pion du monde, le Chinois Keng. Ce dernier compte quatre-vingt dix combats avec soixante sept victoires dont vingt-huit par KO.

Le vice-champion d’Afrique en kick-boxing a, par la suite, perdu en finale contre le Thaïlandais, Dejrit Sathian. Avec deux cent quatre-vingt-dix-huit combats au compteur, deux cent quarante-sept victoires dont trente six par KO, ce Thaî­landais, qui a dans son palmarès sept titres de cham­pion du monde, est bien plus expérimenté que le Malgache.

Fazaraly n’était pas très convaincu de sa défaite, «Ce Thaïlandais m’a encore frappé d’un coup de pied à la tête alors que j’étais déjà à terre. De ce fait, je n’arrivais plus à bien gérer la suite de mon combat… Normalement, il devait être sanctionné mais il n’a même eu aucun avertissement de la part du juge», raconte Fazaraly, déçu.

Jusqu’ici, Fazaraly qui évolue depuis plus d’un an et demi en terre chinoise, avait engrangé huit victoires en douze combats pros. « Ce combat est un challenge pour moi ainsi que pour mon manager. Car j’attends prochainement la confirmation d’autres combats plus importants et qui sont de très haut niveau», a-t-il ajouté.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter