Economie

Concurrence industrielle : Perte substantielle du part de marché pour les producteurs locaux

Frisant le dumping, la commercialisation de certains produits d’importation tue, à petit feu, la production malgache. Des mesures vont être prises pour rééquilibrer le marché. L’annonce a été effectuée hier par l’Autorité nationale chargée des mesures correctives commerciales (ANMCC) à Antanimena.

« Dans l’attente des mesures définitives, des mesures provisoires ont été prises. Concrètement des droits de douane additionnels vont être en vigueur à partir du 1er septembre pour chacun de ces produits à l’importation comme les pâtes alimentaires, le lait concentré ou encore les huiles lubrifiantes et alimentaires ainsi que les savons » détaille Barthélémy, directeur général de l’ANMCC. Selon ce responsable, les pourcentages de part de marché en possession des industriels locaux ne cessent de décroitre.

« Depuis 2014, les producteurs locaux de pâtes alimentaires ont perdu 51% de part de marché face aux importations. Idem pour le lait concentré avec une perte de 35%, les huiles lubrifiantes qui enregistrent une baisse de 63% ou encore le savon qui s’est délesté de 57% du marché face aux produits étrangers » déplore-t-il. L’ANMCC a ouvert les enquêtes car une hausse d’importation substantielle a été observée sur ces produits, menaçant les industries malgaches.