Economie

Entrepreneuriat – Peu d’engouement en zone rural

Attirer les jeunes  vers les métiers ruraux s’avère encore difficile. Le projet de promotion de ce genre de métiers a démarré en 2017 pour le projet Formaprod mais les résultats ne s’annoncent pas encore très concrets. «  Quelques 340 jeunes ont été identifiés dans le cadre d’un projet de promotion de métiers ruraux au niveau des communes. Leurs projets d’élevage ou de culture maraichère commencent à peine cette année avec l’appui matériel accompagnant ces jeunes dans leur projet. Une période assez importante a été utile pour attirer des jeunes de 14 à 30 ans. Aussi, les résultats ne sont-ils pas encore assez évidents » a expliqué Harilala Rakotonaivo, coordonnateur national de Formaprod.  Une autre approche a été avancée par ce programme de Formation professionnelle et d’amélioration de la productivité agricole (Formaprod) depuis l’année dernière, en travaillant de près avec onze maisons des jeunes.  « Il s’agit de former des animateurs de maisons des jeunes, à identifier des jeunes motivés par l’entrepreneuriat rural. Ces derniers seront ensuite formés afin qu’ils puissent proposer des projets d’entrepreneuriat rural » ajoute encore le coordonnateur. Un nouveau partenariat avec le ministère de la Jeunesse, d’un montant de 97 millions d’ariary est lancé jusqu’en 2021 pour atteindre 2700 jeunes ruraux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter