Faits divers

Bazar kely Toamasina – Mille quatre cents commerces calcinés

L’incendie a fait rage au Bazar kely pendant près  de trois heures.

Un violent embrasement a déferlé sur le Bazar Kely. L’entassement des cases de commerce a rendu difficile l’intervention des sapeurs-pompiers.

Sinistre au Bazar Kely à Toamasina. L’incendie a fait rage dans la nuit de samedi à dimanche. Un lourd bilan a été enregistré. D’après les chiffres de la gendarmerie nationale, mille quatre cents cases de commerce sont parties en fumée avec toutes les marchandises qui s’y trouvaient. En revanche, la valeur totale des préjudices n’a pas encore été évaluée. En travaillant de concert avec le bureau de gestion du marché frappé par ce sinistre, les enquêteurs procèdent actuellement au recensement des biens détruits par le feu et recueillent les déclarations des victimes. L’embrasement a éclaté aux alentours de 19h 45.
« Le feu s’est déclaré au cœur des cases de commerce faites de bois et de tôle. Les flammes se sont répandues à une vitesse folle. Elles se sont propagées de case en case pour dévaster la quasi-totalité des commerces de l’aile Sud-Est du marché », relate Georgine Ramakavelo, l’un des commerçants ayant presque tout perdu dans cet incendie.

Deuxième fois
Sitôt informés, les sapeurs-pompiers de la capitale de Betsimisaraka ont dépêché sur les lieux tout l’effectif disponible.
L’incendie faisait rage à leur arrivée. Ne pouvant pas entrer en profondeur dans la fournaise, ils ont attaqué frontalement la tête de feu, en progressant au fur et à mesure. Il a pris près de trois heures aux secouristes venus à la rescousse pour venir définitivement à bout de l’embrasement.
Les commerces de vêtements sont les plus touchés par le sinistre. Pendant son passage, le feu n’a rien épargné. L’aile des commerçants de fruits et de légumes a été en revanche sauvée in extremis de l’incendie. Dans un sauve-qui-peut, des voisins sont venus en aide aux sinistrés pour arracher aux flammes ce qui pouvait encore être récupéré. Ces opérations se sont déroulées sous les regards vigilants des forces de police de la gendarmerie.
Aucune habitation n’a été en revanche touchée et aucun mort ni blessé n’est à déplorer. Les sapeurs-pompiers ont remballé leur matériel aux alentours de 22h 45 après le déblayage des décombres afin de s’assurer que tout risque de reprise de feu est bien écarté. C’est la deuxième fois en moins d’une décennie que le marché du Bazar Kely à Toamasina est dévasté par le feu. À chaque fois, les préjudices sont énormes.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter