Accueil » Actualités » Kidnapping – Un garde de corps de ministre arrêté
Actualités Faits divers

Kidnapping – Un garde de corps de ministre arrêté

La traque des kidnappeurs se poursuit. Soupçonné d’avoir trempé dans des histoires de rapt contre rançon, un garde de corps d’un ministre en exercice, a été arrêté avant-hier, à Ambohipo. Ne se doutant de rien, cet élément des forces de l’ordre n’a pas vu venir son arrestation. Pris dans les mailles des filets, tendus par les éléments de la brigade criminelle, au sein de la police nationale, celui-ci n’a trouvé aucune issue. D’emblée, il a été embarqué au siège de la brigade criminelle à Anosy, où il est placé en garde à vue.
Des informations confirmées à demi-mot révèlent que cette arrestation qui fait des vagues, est l’aboutissement d’une investigation diligentée par la police criminelle.
Des indices ainsi que des renseignements, ont, néanmoins, mis les enquêteurs sur les traces de ce body guard. Après l’avoir localisé, la police a aussitôt lancé une opération pour l’arrêter.
Ce garde de corps de haute personnalité est soupçonné d’être mêlé aux derniers actes de kidnapping, commis ces trois derniers mois, pour lesquels une dizaine de suspects ont déjà été jetés en prison. Pour ces enlèvements, la police criminelle est à la recherche de Kalachnikov et de pistolets automatiques, auxquels il a pu bien répondre. D’autres suspects sont encore dans le collimateur de la police.

Seth Andriamarohasina