Accueil » Politique » Ministère des affaires étrangères – Le personnel en grève
Politique

Ministère des affaires étrangères – Le personnel en grève

Une grève générale à durée indéterminée. C’est ce que les deux syndicats du personnel au sein du ministère des Affaires étrangères ont annoncé durant une déclaration faite à la presse, hier. Une grève qu’ils comptent démarrer vendredi.

À entendre cette déclaration, cette action syndicale découle d’un malaise qui couve depuis quelque temps. Une situation qualifiée de “délétère”, et affirmée dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, depuis la semaine dernière. Des lignes de ce communiqué ont été reprises dans la déclaration d’hier. Les syndicats dénnoncent “des actes de discrimination et des propos discriminatoires des instances hiérarchiques, à connotations racistes”, à l’égard des membres du personnel du ministère.

La missive diffusée sur Facebook, notamment, soutient que ces discriminations “de tels actes ne sauraient être tolérés en aucun cas au sein de l’administration et, de surcroît, au sein de l’appareil diplomatique qui est censé promouvoir l’inclusion et l’égalité de tous”. Dans un communiqué publié, lundi, le ministère des Affaires étrangères a déjà répondu à ce communiqué des syndicats de son personnel. “Le ministre condamne fermement les actes de dénigrement et les propos discriminatoires décrits dans le communiqué si de tels actes sont avérés”, réplique la missive ministérielle.

Dans son communiqué, le ministère des Affaires étrangères ajoute qu’il y a déjà eu deux rencontres successives entre le chef de la diplomatie malgache, Richard Randriamandrato, et les syndicats du personnel, les 18 et 20 juin. Ces entretiens n’ont pas suffit à dissuader les organisations syndicales de ce département à faire grève, visiblement. La missive syndicale publiée la semaine dernière revendique, par ailleurs, “l’application effective des dispositions réglementaires régissant la carrière (…) notamment le système de rotation et d’affectation entre le département central et les représentations extérieures de Madagascar pour les agents diplomatiques et consulaires”.

L’allocation d’indemnité au personnel du ministère des Affaires étrangères, qui serait déjà actée et devrait être inscrite dans la loi de finances initiale est, aussi, réclamée par les organisations syndicales du ministère des Affaires étrangères. “Le processus y afférent suit son cours en vue de son application effective”, répond le communiqué du département ministériel. Le texte ajoute, “le ministère reste à l’écoute des doléances du personnel. Néanmoins, les pressions disproportionnées, sous quelque forme que ce soit, ne sont pas acceptées”.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter