Accueil » Politique » Madagascar-Chine : Les échanges résistent à la crise sanitaire
Politique

Madagascar-Chine : Les échanges résistent à la crise sanitaire

L’ambassadeur  de  la république populaire de Chine Guo  Xiaomei.

L’ambassade de Chine a organisé hier à Nanisana le traditionnel Salon des médias. Une occasion pour le nouvel ambassadeur Guo Xiaomei de faire un tour d’horizon de la coopération sino-malgache.

Peu d’impact. C’est le constat fait par le conseiller économique de l’ambassade de Chine à propos des conséquences de la crise sanitaire. « Malgré la crise, les échanges commerciaux entre la Chine et Madagascar ont tenu bon. Il y a juste une légère baisse. Ainsi ils ont atteint 930 millions de dollars en 2020 contre un milliard de dollars en 2019. En pourcentage cela fait une baisse de 1,8 % » a révélé le conseiller économique de l’ambassade de Chine hier à Nanisana lors du traditionnel Salon des médias. « Cette année les chiffres devront s’améliorer par rapport à l’année dernière mais ils ne seront pas mieux qu’en 2019. Malgré tout la Chine reste l’un des premiers partenaires de Madagascar qui est le dix-neuvième partenaire de la Chine en Afrique».

En dépit de cette baisse, les autres projets avancent bien. « Le stade Barea est terminé à 90% et sera bientôt inauguré. C’est un projet financé totalement par l’État malgache et construit par une entreprise chinoise retenue après appel d’offres » précise le conseiller économique de l’ambassade.

En revanche la route des œufs à Mahitsy traîne pour la simple raison que des expropriations n’ont pas été réglées. Les travaux sont néanmoins prévus se terminer vers la fin de l’année selon le diplomate chinois.

Le chantier s’est également arrêté sur la nouvelle route entre Ambohitrimanjaka et l’aéroport d’Ivato. « Le problème vient de trois expropriations qui n’ont pas été faites. Soit on règle le problème, soit on contourne le tracé initial. Mais aux dernières nouvelles, les deux expropriations ont été faites. Il reste donc là dernière. Du coup la livraison des travaux est prévue en 2023. » révèle le conseiller économique.

L’ambassadeur Guo Xiaomei a quant à elle parlé de la reprise des visites de techniciens malgaches en Chine après la fin de la Covid-19.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter