Accueil » A la une » Fête de la musique – La scène musicale revit ses plus beaux jours
A la une Culture

Fête de la musique – La scène musicale revit ses plus beaux jours

Ry Kala Vazo et Mage 4 ont redonné goût à la fête au public au PK0 Soarano.

Si aujourd’hui, le 21 juin est traditionnellement la date destinée à la célébration de la Fête de la musique, c’est ce week-end qu’artistes de tous horizons s’en sont donnés à cœur joie en retrouvant le public.

Porté par une envie insatiable de retrouvailles autour de la scène musicale, le public fut amplement gâté tout au long de ce week-end qui fut chargé en émotions. Voici bien longtemps maintenant que l’on a plus connu ce sentiment d’émerveillement, de réjouissance et par-dessus tout de communion musicale entre artistes et mélomanes de tous horizons. Ces derniers mois n’ont pas été très tendres avec les acteurs culturels qui ont dû faire face au quotidien avec les méandres de la pandémie, mais surtout lors des week-ends de confinements muselant encore plus leurs expressions artistiques.

Comme une évidence donc, le symbole d’une renaissance pour la scène musicale, c’est à la veille de la Fête de la musique afin de bien marquer le coup, qu’organisateurs événementiels et institutions culturelles ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour proposer des concerts exceptionnels pour raviver à nouveau l’amour de la musique chez le public. Privilégiant toujours en général les concepts d’événements hybrides, à savoir des concerts à la fois accessibles en ligne, mais surtout à regarder sur place dans le strict respect des gestes barrières, plusieurs rendez-vous ont égayé la ville des Mille ce week-end. De l’Institut français de Madagascar (IFM) au PK0 Soarano, en passant par la Teinturerie Ampasanimalo ou encore le Lapa RN7 Soanierana, la Fête de la musique s’est ainsi célébrée en fanfare.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter