Sport

Athlétisme – Vers une reprise progressive

Programme d’entrainement post-crise. Les activités reprennent progres­sivement après plus de trois mois de confinement. La direction technique nationale de la fédé­ration malgache d’athlétisme secoue petit à petit les techniciens.

Le directeur technique national, Tsiry Manantena Rakotomalala a, la semaine passée, envoyé par mail aux conseillers techniques régionaux, à tous les entraineurs de club et aux techniciens de sport scolaire, des documents en guise de guide et de programme d’entrainement post-crise. « Après une saison morte, il faut bien guider les techniciens avant de procéder à la reprise », souligne le directeur technique national, Tsiry Rakotomalala.

La reprise devrait bien suivre et respecter les étapes progressives d’entrainement dont la préparation physique générale (PPG), en deux phases. « La première est plutôt générale et est valable à toutes les disciplines sportives. La deuxième phase de la PPG est de plus en plus spécifique pour chaque discipline. Et c’est seulement après qu’on procède à la préparation physique spécifique (PPS) axée sur la pré-compétition à un ou deux mois avant compétition », détaille le DTN Tsiry.

Le document est très technique et est dédié uniquement aux techniciens qualifiés. Il est bien garni avec un programme d’entraînement détaillé sur l’échauffement, la musculation, l’apprentissage des mouvements de base pour les jeunes, les exercices en séries, l’amélioration de la condition physique, les différentes méthodes et étapes chronologiques du travail de vitesse et d’endurance.

Et chaque entrainement devrait se terminer par l’éti­rement et la relaxation. Concernant les compétitions, la direction technique ne peut pour l’heure fixer aucune date.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter