Economie

Navigation – Le projet Pangalanes réactivé

Andry Rajoelina au Salon ITM.

Les tergiversions de Hery Rajaonarimampianina font les affaires de son successeur. Andry Rajoelina a annoncé la réactivation du projet de réhabilitation du canal des Pangalanes.

Dépoussiérer. Le Président de la Répu-blique a indiqué que le gouvernement s’intéressera particulièrement à la réhabilitation du canal des Pangalanes. « Nous devons terminer le canal des Pangalanes au cours des cinq prochaines années », lance Andry Rajoelina en marge de sa visite du Salon international du Tourisme, arguant que cette voie fluviale longeant la côte Est de Toamasina jusqu’à Fara-
fangana sur huit cent kilomètres devrait permettre de drainer plus de touristes dans cette zone. Le Président a annoncé qu’il fera une descente sur place au mois d’août pour constater de visu la réalité d’un canal, ensablé à certains points, nuisant à fluidité de son trafic. C’est un nouveau chantier titanesque que vient donc d’annoncer Andry Rajoelina.

Investissement
Toutefois, le projet n’est pas totalement nouveau dans la mesure où il rejoint l’accord phare conclu par le régime et le royaume du Maroc lors de la visite officielle de Mohamed VI à Madagascar fin 2016. Mars 2017, une délégation d’experts de la société marocaine chargée de réaliser les travaux, Marchica Med, a effectué une mission de reconnaissance sur le canal. Depuis, plus aucune communication n’a été faite sur les Pangalanes jusqu’à hier à Ivato et cette déclaration du Président. Andry Rajoelina n’a, cependant, donné aucune indication sur le ou les partenaires de Madagascar pour ce projet. Une source auprès de l’Agence portuaire maritime et fluviale (APMF) a toutefois laissé échapper que le « projet marocain n’est pas classé». Une indiscrétion qui en dit long.
Concernant le secteur du tourisme en général, le Président a fait savoir que le régime entend s’attaquer au problème du manque d’infrastructures d’accueil. Dans ce sens, il a indiqué que les investissements directs étrangers seront facilités à travers, notamment, plus de transparence dans les appels d’offre dans les sites touristiques de l’île. Andry Rajoelina de préciser que des hôtels de haut standing seront construits aux alentours des parcs nationaux. « Nous allons construire au moins une dizaine d’hôtels cinq étoiles durant le mandat », déclare-t-il. Madagascar misera ainsi beaucoup sur l’accueil d’un salon international sur le tourisme dans l’océan Indien dans quelques mois qui verra la participation de plusieurs grands groupes hôteliers internationaux, toujours d’après le Président.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter