Accueil » Actualités » Amoron’i Mania – Des jeunes ruraux formés en mécanique auto
Actualités Régions

Amoron’i Mania – Des jeunes ruraux formés en mécanique auto

Le développement rural passe par la formation technique des jeunes issus du milieu concerné. Ils sont ensuite dotés de matériel pour pouvoir débuter leur métier.

Ayant abandonné les bancs de l’école depuis au moins deux ans, quatorze jeunes ruraux issus de la région Amoron’i Mania qui veulent reconstruire leur avenir viennent d’être réinsérés dans le monde du travail grâce à une formation professionnelle. De fait, après avoir montré leur volonté à prendre leur destin en main, ces jeunes, âgés de 15 à 30 ans, ont été sélectionnés pour suivre la formation à l’Institut de formation professionnelle en mécanique automobile, ou IFPM, Antsirabe.
Après douze mois de formation composée de théorie, pratique et stage, ils ont réussi l’examen officiel avec leurs pairs de la 20e promotion au sein de l’IFPM, dénommée « Fanantenana ». Ils vont revenir dans leurs localités d’origine afin de pouvoir y exercer et mettre en pratique leur savoir qu’ils ont acquis durant la formation. D’autant plus qu’ils ont reçu du matériel grâce au programme de Formation professionnelle et d’amélioration de la productivité (Formaprod) mis en œuvre dans le cadre de la réalisation de la politique de l’État sur le développement des jeunes ruraux.

Résultats rapides
D’ailleurs, ce programme a pris en charge les frais et tous les besoins de ces jeunes durant leur formation. En fait, l’adoption de la mécanisation agricole, qui facilite les travaux des paysans et améliore la qualité et la quantité de la production, est plus que nécessaire, d’où l’adoption de la politique de la promotion des machines agricoles dans le monde rural. Afin de pouvoir obtenir des résultats rapides et durables, la mise en place d’artisans capables de produire et de fournir de tels matériels auprès des paysans s’avère plus qu’importante.
Outre ces jeunes d’Amoron’i Mania, d’autres jeunes issus de familles démunies ou en difficulté sociale pris en charge par des associations de bienfaisance comme SOS Village d’enfants, ou Grandir à…, bénéficient également de la collaboration avec l’IFPM.

Angola Ny Avo