EXAMENS OFFICIELS - Baisse du nombre de candidats au CEPE et au BEPC au niveau national


Cinq cent quinze mille candidats vont passer l’examen pour l’obtention du Certificat d’étude du premier cycle) CEPE, en cette session 2023. Et trois cent cinq mille huit cents candidats vont passer les épreuves du Brevet d'Étude du Premier Cycle (BEPC). Le nombre de candi­dats inscrits à ces deux examens officiels a baissé par rapport aux précédentes sessions, selon les chiffres publiés par le ministère de l’Éducation nationale, hier. En 2022, cinq cent vingt-cinq mille candidats ont été enregistrés, au CEPE, et trois cent quinze mille candidats, au BEPC. Soit, dix mille candidats en moins, par rapport à l’an dernier. En 2018, le nombre de candidats au CEPE a été de cinq cent cinquante mille, et de trois cent quarante-sept mille pour le BEPC. Des chefs d’établissements scolaires affirment la baisse du nombre de candidats. « Nous avons été contraints de réduire le nombre des classes parallèles, car des enseignants sont passés à la retraite, alors que nous ne pouvons plus recruter de nouveaux enseignants non fonctionnaires (FRAM). Par conséquent, le nombre d’élèves a diminué», révèle une source auprès d’une école publique. Un faible taux d’inscriptions a été, en outre, observé, au début de l’année scolaire 2022-2023. Des enfants n’ont pas été scolarisés, face aux difficultés financières des parents. Car bien que l’Etat ait annoncé la gratuité des inscriptions dans les écoles publiques, les salaires des enseignants FRAM sont encore à la charge des parents d’élèves.
Plus récente Plus ancienne