Accueil » Régions » Décision du conseil d’Etat – Le maire de Mitsinjo-Betanimena clame sa légitimité
Régions

Décision du conseil d’Etat – Le maire de Mitsinjo-Betanimena clame sa légitimité

Larry Robert, maire de Mitsinjo-Betanimena depuis un an et demi.

À la tête de la commune rurale de Mitsinjo-Betanimena, dans le district de Toliara II depuis un an et demi, l’actuel maire est menacé d’être remplacé.

LARRY Robert Mera Louis, actuel maire de la commune rurale de Mitsinjo Betanimena, district de Toliara II, abritant entre autres l’hôpital Manarapenitra et l’université de Toliara, demande à ce que le Conseil d’État revoie son jugement. La notification qui lui est expédiée à la date du 8 avril 2021, détaille l’arrêt numéro 80-EL du 19 février du Conseil d’État, qui annule les voix qu’il a obtenues dans les bureaux de vote de Befanamy et Androvakely Belemboka.

Ce qui veut dire qu’il a obtenu 35,85% des voix contre 38,48% pour son adversaire, Ara-tsaina Gabriel Andriamanentsitiana. « …Est proclamé maire de la commune rurale de Mitsimjo-Betani­mena, Toliara II, Atsimo Andrefana, sieur Andriamanen­tsitiana Ara-tsaina Gabriel » indique l’article 2 du jugement. « Il y a un décalage de six cents voix entre moi et mon adversaire Tiana Gabriel. Ce dernier a déployé tous les moyens, avec l’aide d’un élu de la région Atsimo-Andrefana, pour annuler mes voix dans ces bureaux de vote où j’ai le plus mené », dénonce le maire encore en place.

Selon les motifs évoqués dans l’arrêt émanant du conseil d’État, cette annulation partielle des voix est motivée par des irrégularités et anomalies de fraudes.

Opposition

«… Sieur Andriamananen­tsitiana Ara-tsaina Gabriel fait remarquer les irrégularités selon lesquelles… des candidats conseillers, figurent dans la liste des membres des bureaux de vote,… alors qu’ils sont des candidats conseillers… ».

Le maire Larry Robert Mera Louis réplique que cette liste a déjà fait l’objet d’une remarque auprès de la Ceni comme quoi c’est une liste qui a été retenue lors des élections législatives. « La Ceni a reconnu cette liste obsolète qui a été utilisée lorsque je me suis porté candidat aux élections législatives. L’entité a alors envoyé une lettre administrative authentifiant la liste à jour des membres des bureaux de vote », poursuitil.

Le candidat Tiana Gabriel, dans sa requête en cassation en date du 15 janvier 2020, expose le fait que le candidat Larry Robert a « acheté des voix » avec des témoins oculaires à l’appui. « Au tribunal administratif de Toliara, ces dits témoins oculaires se sont rétractés sur leur version et ont déclaré qu’ils n’ont pas vu des tentatives d’achat de voix que j’aurais manigancé », ajoute le maire de Mitsinjo. Ce dernier n’a, par ailleurs, pu défendre son cas, car aucune convocation ne lui est parvenue alors que l’arrêt voit une absence de mémoire à la défense.

« Mes droits à la défense ont été bafoués, et le principe contradictoire du procès n’a pas été respecté », se défend-il. Il a fait opposition laquelle a fait objet d’accusé de réception en date du 10 mai. En attendant, les habitants de la commune de Mitsinjo Betanimena sont depuis, descendus dans la rue trois fois et déclarent ne pas accepter une quelconque passation avec celui qui se dit être le remplaçant de l’actuel maire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter