Accueil » Social » Analakely – Des kiosques implantés sur les trottoirs
Social

Analakely – Des kiosques implantés sur les trottoirs

C’est l’anarchie totale dans le centre-ville. À Analakely ou à Soarano, les piétons circulent sur les chaussées, car les commerçants envahissent la partie de la rue qui leur est réservée. Ils doivent se faire petits face aux commerçants qui s’imposent en implantant des kiosques sur plusieurs portions de trottoir. Et ces derniers n’hésitent pas à bouder toute la place en ne laissant aucun accès aux piétons.
C’est notamment le cas à Soarano, qui n’est pourtant pas loin du bureau du délégué du premier arrondissement de la ville d’Antananarivo et de celui du Premier magistrat de la ville d’Antananarivo, des responsables qui devraient prendre des mesures face à ces « irrégularités ».
Selon les indiscrétions, ces commerçants auraient versé de l’argent à certains responsables de la commune urbaine d’Antananarivo (CUA), pour pouvoir construire ces kiosques. Un fait nié par les commerçants eux-mêmes, et une source auprès de la CUA. « Il s’agit d’un contrat de bail. Ce sont les commerçants qui assurent la construction. Ils paient la taxe, ensuite », indique la source. Cette dernière précise que plusieurs demandes de construction d’infrastructure de commerce sont déposées auprès de la CUA. « Nous n’accordons que les projets qui peuvent accorder du développement à la ville », indique-t-elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi