Social

la pêche au sud – Le droit de pêche communautaire exclusif en débat

Plus d’une cinquantaine de pêcheurs des régions Atsimo Andrefana et Anosy se sont réunis à Toliara, du 16 au 18 mai, pour discuter de la gestion des ressources et de la conservation marine dans leurs localités respectives. En tant que petits pêcheurs, ces derniers rencontrent des problèmes face aux activités des bateaux de pêche industriels. Ils demandent que des zones de pêche ommunautaires exclusives leur soient octroyées pour qu’ils ne rivalisent plus avec les pêcheurs industriels.
Dans les régions du Sud, les membres du réseau Mihari réclament la reconnaissance et l’attribution d’un statut légal aux Aires marines gérées par les communautés, la promulgation d’une loi accordant aux communautés côtières un droit de pêche exclusif sur une bande littorale à définir selon les régions, comme le permet la Constitution. Ils exigent aussi le renforcement du contrôle des bateaux de pêche opérant dans les eaux territoriales, en veillant au respect des zones de pêche communautaires, et des normes sur les engins et les techniques de pêche. Les participants ont abordé plusieurs thèmes durant les échanges, et formations sur la culture entrepreneuriale, le développement personnel et la bonne gouvernance.

Recueillis par Farah Raharijaona

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter