Accueil » A la une » Université de Madagascar – Quarante mille étudiants fantômes mis à nu
A la une Social

Université de Madagascar – Quarante mille étudiants fantômes mis à nu

La  distribution  des  bourses  d'études  se  poursuit  cette  semaine,  pour  l'université d'Antananarivo.

Le nettoyage de la liste des boursiers est une réussite. Des milliers de fantômes ont été dévoilés.

La digitalisation a porté ses fruits. Un gap de quarante mille étudiants a été mis à nu, après l’informatisation des listes des boursiers. « Les universités ont transmis les dossiers de cent trente mille boursiers. Pourtant, la capacité d’accueil des universités est de quatre vingt mille, seulement. Le processus de digitalisation a dévoilé qu’il n’y a que quatre vingt dix mille étudiants inscrits dans les universités. Les quarante mille étudiants sont, de ce fait, fantômes », révèle le président de la République, Andry Rajoelina, samedi, lorsqu’il s’est adressé à la Nation sur les chaînes publiques. Ces étudiants fantômes se répartiraient dans les six universités.

Des fantômes ont été, également, identifiés auprès du personnel des universités. « L’Inspection générale de l’État a effectué un contrôle auprès des personnels administratifs et techniques (PAT) des universités. Elle a pu vérifier que des noms de retraités figurent dans la liste des agents en fonction qui continuent à percevoir leur paie », enchaîne le chef d’État. Ce qui vient confirmer l’allégation du premier ministre Christian Ntsay sur l’existence de détournements de plusieurs milliards d’ariary dans les universités, il y a quelques jours.

La digitalisation permet de lutter contre cette gabegie et ces malversations dans les universités publiques, dont le budget s’élève à cent milliards d’ariary. « Nous avons besoin de faire une reforme pour une bonne gouvernance », avait indiqué le chef du gouvernement, pour expliquer l’instauration de la digitalisation dans les universités.

Carte multifonctionnelle

Avec cette digitalisation, les bourses d’études des étudiants seront versées directement dans leur compte bancaire, à chaque fin du mois. Les étudiants seront munis d’une carte Visa, qui serait disponible d’ici la fin du mois. « Vous ne connaîtrez plus jamais, le retard du paiement des bourses d’étude, grâce à cette carte », indique le chef d’État.

Cette carte Visa est multifonctionnelle. Elle permettra de vérifier l’assiduité de chaque étudiant et de suivre leurs notes, selon les détails mentionnés par Andry Rajoelina. Il a annoncé, par ailleurs, la mise en place d’une bourse d’excellence.

Le paiement des bourses d’étude débute

Les universitaires d’Antananarivo commencent à percevoir leurs allocations d’équipement et de bourses d’étude. Le paiement a commencé, vendredi, pour les étudiants de la Polytechnique à Vontovorona. La file d’attente des boursiers a été longue à l’université d’Antananarivo, samedi. Le Paositra Malagasy a effectué le paiement des bourses d’étude des niveaux Master 1 et Master 2 de la faculté des Sciences. « Comme il a été dit, le paiement de quatre mois de bourses d’étude commence lorsque la procédure de digitalisation s’achève », indique le vice président de l’université d’Antananarivo, le professeur Pierre Ravelonandro, vice-président de l’université d’Antananarivo, hier.

Les étudiants des autres facultés percevront leurs bourses d’étude tout au long de cette semaine.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Ce qui est malheureux, c’est qu’il aura fallu que les étudiants se rebiffent pour faire avancer les Autorités !!!!
    encore une fois réaction et non action !