Accueil » Régions » Mines – Un brin d’espoir pour Base Toliara
Régions

Mines – Un brin d’espoir pour Base Toliara

Les  trois  sénateurs  issus  de  la  province  de  Toliara ont  fait  un  show  politique  hier  à  Toliara.

Inespéré. Alors que le cas de Base Toliara a été mis en sourdine par les politiques depuis un certain temps, contre tout espoir, un sénateur se manifeste. Les deux sénateurs de Madagascar élus et celui nommé par le président de la République pour la province de Toliara, ont été présentés à la population de Toliara hier. Un accueil folklorique a été réservé à Neypatraiky Rakotomamonjy, Marcel Eongombelo et Tsiebo Mahavelo, sénateurs de Madagascar issus de la province de Toliara, depuis l’aéroport de Toliara jusque devant la cité Poste Sanfily.

Ils ont été accompagnés par le vice-président du sénat, Nicolas Rabemananjara et par le ministre de la Jeunesse et des sports, Tinoka Roberto Raharoarilala. Une scène a été dressée pour animer le millier de spectateurs venus à la présentation. Le sénateur Marcel Eongombelo a été le seul à discourir, pour représenter les trois sénateurs. « Qui d’entre vous n’a pas de travail en ce moment ? » a-t-il lancé à l’audience. La majorité a levé la main. «Va-t-on ouvrir ou pas Base Toliara ? » a-t-il ensuite continué. Et L’euphorie générale a gagné l’assistance en clamant des « oui ».

« Monsieur le président, Toliara ne doit plus être un cimetière de projets. Toliara a besoin de sociétés, ouvrez Base Toliara.» s’est-il adressé au président de la République, Andry Rajoelina. Plus tôt, vers 15h, des individus brandissant une banderole avec la mention « Ouvrez Base Toliara » ont été aperçus devant la cité Poste.

Une vingtaine d’autres personnes ont été présentes à la sortie de l’aéroport d’Andranomena, avec une banderole demandant la réouverture de Base Toliara, au passage des sénateurs. Marcel Eongombelo, dans son discours,a souligné que le sud de Madagascar est très riche. « Nous avons la mine, l’ilménite, le saphir, une cimenterie. Pourquoi cette localité du sud ne décolle-t-elle pas ? » a-t-il déclaré. Il n’a pas manqué de mentionner le phénomène « Miara-Manonja » en considérant la masse venue à la présentation d’hier. « Pour Toliara, c’est cet afflux qui va faire le Miara-Manonja pour le développement de Toliara et pour l’élection de 2023. » a avisé le sénateur.

Difficile de cerner si ses intentions étaient authentiques ou politiques, vu qu’il est l’un des fidèles au parti présidentiel. Car même si Marcel « Top » comme des gens de Toliara l’appellent, est en étroite collaboration avec Base Toliara, de par sa société de vigie, qui assure la sécurité de la compagnie minière, il a toujours clamé la considération réelle des potentialités de Toliara. Le membre du gouvernement, quant à lui, a réitéré que toute tentative de déstabiliser Andry Rajoelina sera…. vaine.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi