Accueil » A la une » Épidémie de coronavirus – Léger regain des cas de Covid-19 à Analamanga
A la une Social

Épidémie de coronavirus – Léger regain des cas de Covid-19 à Analamanga

Les résultats des tests de la semaine écoulée affichent une augmentation des cas à forme grave de la covid-19.

Cinq décès liés à la Covid-19, deux cent trente-trois nouveaux porteurs du virus de Covid-19, entre le 13 et 19 février et deux cent trente-huit patients en traitement.

ANALAMANGA reste l’épicentre de l’épidémie à coronavirus, où une légère hausse des cas est constatée, après une baisse des cas, en quelques semaines successives. Le nombre de nouveaux cas recensés dans la région Analamanga, rapportés par le centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19, est de cent-cinquante-deux, entre le 13 et le 19 février, contre cent-trente-neuf, du 6 au 12 février et cent-trente-sept, du 30 janvier au 5 février.

Le nombre de patients qui développent la forme grave de la maladie à coronavirus augmente dans la région d’Analamanga. Ils sont au nombre de vingt deux entre le 13 et le 19 fé­vrier, contre dix-sept la semaine précédente.

La région Diana enregistre également une hausse des nouveaux cas, en deux semaines successives. Ils sont passés de trois à dix-neuf. Même chose pour Vakinankaratra qui a neuf nouveaux cas, contre sept, lors des dernières statistiques.

Baisse de cas

Matsiatra-Ambony en a six, si cette région n’a détecté qu’un nouveau cas, la semaine précédente. Amoron’i Mania enregistre dix nouveaux porteurs du virus. Atsimo-Andrefana en recense sept, Boeny en a cinq.

Par contre, dans les autres régions comme Atsinanana et Menabe, les nouveaux cas détectés ont diminué. Atsinanana n’a plus que quinze nouveaux cas en une semaine, contre trente-trois, la semaine précédente. Menabe a huit nouveaux cas, contre vingt-six, entre le 6 et le 12 février. Analanjirofo en a deux.

Même si cette hausse des nouveaux cas à Analamanga et dans quelques régions n’est pas très significative, elle prouve que le virus de Covid-19 continue à se propager dans la communauté. Les mesures barrières doivent être appliquées pour éviter une nouvelle vague de l’épidémie, surtout que la saison hivernale, favorable à la propagation du virus, n’est plus loin.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi