A la une Economie

Transport ferroviaire – Deux trains arrivent de Suisse

Voici un Madarinli roulant sur un viaduc similaire à celui de Sahasinaka.

C’est un quotidien germanophone suisse qui révèle l’existence de deux trains de marque « Madarinli» partant de la ville allemande de Bonn pour être transportés vers Antananarivo.

C’est à Berne, dans la capitale suisse qu’a été révélé le futur pays d’accueil de deux trains encore robustes vieux de quarante-cinq ans finalement cédés par les autorités. C’est le quotidien local « Berner Zeitung » qui publie l’article en Allemand affirmant que « Le Madarinli part pour Madagascar ». Madarinli étant la marque des trains en question, leur exploitant qui est un service régional de transport ferroviaire, a décidé de céder deux de ses trains de cette marque. D’après l’article, en date du 13 janvier tiré du « Berner Zeitung », les Madarinli « seraient en route vers Antananarivo en partant de la ville allemande de Bonn ». Toutes les photos en rapport au « Madarinli » fait état d’un train en bon état de couleur orange.

« La ligne Fianarantsoa Côte-Est est prévue obtenir des équipements de marque allemande. Dans une convention jusque-là rédigée, il est fait mention d’un lot contenant trois voitures et d’un autre lot contenant quatre voitures. Ces voitures sont les véhicules dans lesquelles siègent les voyageurs après la locomotive. Mais je précise que les locomotives promises par le président de la République et confirmées par le ministre des Transports sont de fabrication espagnole et arriveront en Mars », explique Jean Philippe Dauphin Ramonjarsolo, directeur du transport ferroviaire Fianarantsoa-Côte Est ou FCE.

Résistance en viaduc
Tandis que le « Madarinli» est orange, sa locomotive ne sera donc pas du tout destinée à la FCE. «S’agissant des équipements partant de l’Allemagne, ce sont les voitures qui nous sont transmises. Dans le premier lot, elles devraient être de couleur bleue et blanche et pour celles du second lot, elles devraient être argentées. Ce sont les couleurs de ces équipements et c’est une fois à Madagascar qu’on va les repeindre. Pour le cas des locomotives importées et de fabrication espagnole, jusque-là on nous a informé qu’elles seront repeintes en rouge et orange lorsqu’elles seront les propriétés de la FCE », rajoute Jean Philippe Dauphin.

La teinte « orange » du « Madarinli » a reçu l’approbation de ceux qui soutiennent l’ambition présidentielle de remettre sur les rails le transport ferroviaire. Cette teinte orange pourra assurer une économie de moyens, évitant l’apposition de nouvelles couleurs. Même si éventuellement, ce ne sera pas le train en entier « Madarinli» qui sera octroyé à Madagascar, sa performance sur les ponts comparables au viaduc de Sahasinaka justifie un bon choix. « Il faut d’ailleurs des équipements adaptés aux infrastructures locales pour fluidifier la circulation sur la voie ferrée de la FCE car c’est le seul moyen de transport désenclavant les localités entre Fianarantsoa et Manakara », affirme un cheminot. Equiper la FCE est une promesse présidentielle et les quatre locomotives promises de couleur blanche et bleue partiront du port français d’Anvers le 15 février et arriveront à Madagascar au mois de Mars.

4 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter