Economie

Rencontre britannico-africaine : Madagascar absent au sommet de Londres sur les investissements

La Grande île n’est pas représentée lors de la rencontre des chefs d’États africains à Londres, lundi. À l’invitation du Premier ministre britannique Boris Johnson, dirigeants et entrepreneurs issus de vingt-et-un pays africains se sont retrouvés dans le cadre du sommet sur les investissements entre l’Afrique et le Royaume-Uni. À l’ouverture de ce sommet, une réception en l’honneur des dirigeants africains a eu lieu au palais royal de Buckingham. Le ministère en charge des Affaires étrangères n’a pas encore donné de version officielle jusqu’à la dernière minute par rapport à l’absence des dirigeants et entrepreneurs malgaches à ce sommet. Joint au téléphone, le directeur général de l’Economic Development Board of Madagascar ou EDBM, Andry Ravalomanda est resté au pays et évoque « l’existence d’une ambassade malgache à Londres », rappelant qu’il n’est pas « au courant d’une participation à ce sommet ».

Cette ambassade dont la réouverture a effectivement eu lieu le 4 septembre 2017 après une fermeture en 2005 n’est pas visible sur internet. Rien par rapport au grand événement économique à participation africaine se tenant dans la capitale britannique n’est révélé aux opérateurs malgaches en Europe, faute d’informations en ligne émanant de la mission diplomatique malgache à Londres.

Les relations économiques entre le Royaume-Uni et Madagascar sont toutefois ponctuées de deux rencontres exclusives entre les représentants des deux pays. Ces rencontres respectivement en novembre 2015 et puis en septembre 2017 sont les deux premiers « forums sur le commerce et les investissements entre le Royaume-Uni et Madagascar ». Tandis qu’en l’espace de deux ans ont eu lieu deux forums malgacho-britanniques, la prochaine édition est attendue par les opérateurs économiques des deux pays déjà qu’en termes d’investissements britanniques à Madagascar, British Petroleum est en exploration du pétrole dans le bassin offshore de Mahajanga.