Social

Intempéries – La pluie fait de nombreux sinistrés

Plusieurs quartiers de Mahajanga beignent dans l’eau.

Plus de huit-cents sinistrés ont été constatés dans le district de Besalampy. La mer sera également agitée pour ce jour. La vigilance forte houle est toujours effective.

Plusieurs districts ont été sous l’eau depuis le début de cette semaine, jusqu’à hier. La vigilance pluie, lancée dans la partie Nord-Ouest de la Grande île et toutes autres régions, reste effective jusqu’à ce jour. Après une nette intensification de la pluviométrie, plusieurs quartiers de Mahajanga pataugent dans l’eau depuis lundi matin, jusqu’à la journée d’hier. C’est le même cas à Besalampy. Selon un responsable au niveau du BNRGC, dans le district de Besalampy, plusieurs personnes ont été contraintes de quitter leurs maisons à cause de la montée du niveau de l’eau.

Plus de huit-cents sinistrés ont été constatés au niveau du fokontany Andolobe dans la Commune Antsakasaka. Selon encore le responsable, à titre provisoire, la plupart d’entre eux devraient s’installer dans les salles du CEG Andolobe, et d’autres dans des infrastructures capables de les accueillir. Toutefois, aucune perte humaine n’a été signalée. Pour le moment, la pluie a entrainé la coupure de quelques routes nationales, telles que la RN 4 PK 465 +300 se situant dans le fokontany Ampasika be, dans la Commune d’Ankarafantsika depuis ce lundi, vers 19 heures. « Un éboulement a été à l’origine de cette coupure », selon les informations reçues du Général Andrianoasy D’y la Paix Ralaivaonary, Commandant de la Circonscription de la Gendarmerie Mahajanga. Le départ d’Antananarivo a été annulé pour la journée d’hier, mais il reprendra ce jour, selon la responsable d’une coopérative. L’infrastructure routière en est la plus ciblée, notamment au niveau de la RN4 où cette route nationale a été totalement coupée depuis hier, mais s’est rétablie vers la fin de la soirée. La RN6 et la RN13, en sont également concernées.

Appel à la vigilance
Le risque d’une inondation est encore plus élevé pour le moment, notamment dans plusieurs régions. Les prévisions météorologiques annoncent que la vigilance est encore maintenue dans la région Melaky, Boeny, Betsiboka, Analalava, Antsohihy, Mampikony et Boriziny.

Tandis que la région Analamanga, Itasy, ainsi que six autres régions sont encore sous l’alerte verte, ce qui signifie que le risque d’inondation, de glissement de terrain est encore à craindre. Quant à la circulation dépressionnaire dans le canal de Mozambique, elle est stationnaire et sa force reste faible. Toutefois, elle est prévue se transformer en une dépression tropicale ce jour, d’après les prévisions hier.

En outre, la vigilance houle est aussi lancée au niveau de la mer de la côte Ouest, Est, et Sud à compter de la nuit d’hier. Cette houle australe dans le secteur sud pourrait atteindre le trois à quatre mètres.
« Ainsi la sortie en mer est toujours déconseillée jusqu’à écartement des dangers », recommande le bulletin de la météo.