A la une Faits divers

Cambriolage à Androndrakely – Une domestique disparait avec un butin

La domestique a été piégée du côté de Vatofotsy Antsirabe.

Une femme au foyer s’est enfuie à Antsirabe avec un butin s’élevant à 6 millions d’ariary, la semaine passée. Elle a emmené, avec elle, l’enfant de ses employeurs.

N’ayant pas froid aux yeux, une employée de maison a été arrêtée par la brigade criminelle de troisième section (BC3) pour cambriolage et enlèvement d’enfant, à Androndrakely, la semaine passée. Après avoir été présentés au Parquet, son complice chauffeur de taxi et elle, ont été placés en détention préventive, tandis que son compagnon a bénéficié d’une liberté provisoire.

Jeudi 16 janvier, il était 20h quand un couple est venu déposer plainte auprès de la BC3 pour le cambriolage de leur maison. Il a également signalé la disparition de son enfant d’un an et demi avec sa domestique. En fait, il part travailler tôt et ne rentre que tard dans la soirée. Il confie entièrement la garde de son bébé à cette ménagère.

Attachée
« À leur retour, ces parents étaient pantois en découvrant la porte laissée entrouverte. De plus, plusieurs objets ont été volés et il n’y avait personne à l’intérieur. Le préjudice est estimé d’une valeur de 6 millions d’ariary », d’après les informations de la police.

Les fins limiers ont pu savoir, grâce à ses investigations, que la travailleuse au foyer était à Antsirabe. Pourtant, elle était injoignable au téléphone. Il fallait que des hommes de la BC3 se rendent sur place, le vendredi 17 janvier, pour continuer l’enquête. Selon les nouveaux renseignements, la femme a un ami dont l’adresse est connue. Vers 16h, la police a déniché ce quidam et l’a amené. Elle s’est servie de lui pour piéger la principale cible.
Ils ont alors donné rendez-vous à la femme dans une chambre d’un hôtel à Vatofotsy. Vers 20h 30, elle y est arrivée et l’enfant était avec elle. Les forces de l’ordre l’ont, tout de suite, retenue. Les biens dérobés ont ensuite été récupérés dans sa cabane.
Ces tourtereaux ont été conduits à Antananarivo pour être mis en examen. La femme a immédiatement reconnu l’acte et dénoncé un complice, le taximan. Celui-ci l’a aidée à transporter les marchandises. Aussitôt, les policiers ont interpellé cet individu. Le bébé a pu retrouver les siens sain et sauf.

Le Parquet a placé sous mandat de dépôt la cambrioleuse et le chauffeur. Le butin a déjà été restitué à son propriétaire.