Social

Behenjy – La technique P-dipping appliquée par des riziculteurs

Pour un meilleur rendement. Une expérimentation d’une nouvelle technique permettant de réduire les engrais utilisés et d’augmenter la production de riz est effectuée à Behenjy, depuis deux ans, par des chercheurs de Fofifa et de laboratoires radio isotopes avec l’appui de l’Agence japonaise de coopération international (JICA) dans le cadre du projet Fy Vary. Des résultats concrets ont démontré l’efficacité de cette technique sur des rizières des paysans dans cette localité.

Le P-dipping est une technique de fertilisation des systèmes de riziculture de bas-fonds et irrigués, qui consiste à imprégner les jeunes touffes de riz dans un mélange composé de boue et d’engrais phosphaté, juste avant le repiquage. Cette technique peut être appliquée avec tous les engrais contenant du phosphore. Si un riziculteur veut augmenter la production de 5 tonnes, il utilisera certainement un kilo et demi d’engrais NPK. Or avec cette nouvelle technique, on peut réduire l’engrais qu’il utilise, mais obtiendra plus de rendement. «Il suffit seulement d’appliquer un demi kilo d’engrais pour atteindre son objectif », explique Njato Mickael Rakotoarisoa, chercheur au niveau du Fofifa.