Texto de Ravel

Senteurs de Noël

(Il est de coutume d’apprendre quelques poèmes en période de Noël. Alors, mettons-nous à l’œuvre).

Quatre heures du matin, tu te réveilles en espérant que père Noël arrivera avant l’heure cette année
Un peu d’eau pour se laver,
de l’électricité dans le noir pour regarder
Mais ce satané Santa Claus a oublié ton quartier
Paquet d’argent pour sauver la Jirama pas déposé
Senteurs de Noël

Cinq heures du matin, des gens comme toi qui n’ont pas pris leur douche depuis des mois
s’entasseront dans le taxi bé sans émoi
Senteurs de Noël

Après une course folle, tel Usain Bolt pour attraper le bus
Bien essoufflé et mouillé de sueur comme une puce
tu t’apprêtes à battre le record d’apnée
Senteurs des pieds et des aisselles, des parties intimes qui n’ont pas été lavés
Car dans le bus,
Senteurs de Noël
Ce jour-là, tu as pu avoir un siège près de la fenêtre
Béni des dieux tu pensais être
Le bus s’arrêta, immobilisé par les embouteillages
Des heures et des heures devant une montagne d’ordures comme sur un étalage
Les mouches virevoltantes, les rats dansants
Quel beau spectacle un peu étouffant
Tu deviens rouge, le nez et les poumons bien gonflés
Senteurs de Noël

Que dire, que faire ?
Qui insulter, qui responsabiliser ?
Tu n’y peux rien, tu t’es résigné
Senteurs de Noël

Tout là-haut comme ici-bas
De là où grands parfums pullulent comme là où dansent les rats
Senteurs de Noël

Tout là-haut, ça sent la bataille pour les chaises
Ici-bas, ça sent la bataille de survie
Senteurs de Noël

Très bonne préparation de Noël à tous.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter