Accueil » Social » SAISON DES PLUIES – Des riverains se préparent à la montée des eaux
Social

SAISON DES PLUIES – Des riverains se préparent à la montée des eaux

Clotilde Razanamalala, une habitante d’Andavamamba Anjezika.

Des habitants des zones inondables font le nécessaire pour affronter la prochaine saison des pluies. Ils espèrent rester dans leur foyer, cette fois-ci.

Sans répit. Dans le quartier d’Andavamamba Anjezika, des ménages bricolent dans leur maison, pour faire face à une éventuelle montée des eaux, sept mois après la fin de la dernière saison pluvieuse. Ces habitués des centres d’hébergement, des sinistrés en cas d’inondations, espèrent ne pas y retourner, en cette saison des pluies. « Nous étions obligés de recommencer notre vie à zéro, après avoir passé deux mois au site d’hébergement au Complexe scolaire Ampefiloha.

À notre retour à la maison, au mois de mai, il n’y avait presque plus rien à la maison. J’ai dû acheter des marmites, des cuvettes, un matelas, avec le Tosika Fameno, car ce qu’on avait a été pillé ou détruit par l’eau», témoigne Clotilde Razanamalala, une habitante de ce quartier. Cette mère de famille prévoit de demander au propriétaire de sa case, qu’elle loue 20 000 ariary par mois, d’élever le plancher. « C’est moi qui vais acheter les clous et lui, les planches. Si le sol est élevé, cela protégera, au moins, le matelas. Comme ça, nous ne serons pas obligés de quitter notre chez nous, en cas d’inondations», lance cette mère qui vit dans ce quartier depuis 10 ans.

Les inondations

Ses voisins ont déjà acheté des planches et des bois ronds pour en construire des petits ponts avec lesquels ils vont pouvoir circuler à l’intérieur de leur maison, au cas où l’eau monte. Ils envisagent de faire des provisions de nourriture. « On devrait acheter du riz et des légumes secs, pour éviter de sortir de chez nous, lorsque l’eau monte, mais nous n’avons pas les moyens », lance Saya Tolojanahary, une jeune mère de famille. Les inondations sont un fléau auquel les habitants des bas-quartiers de la ville d’Antananarivo échappent rarement, à chaque saison des pluies. La dernière saison des pluies qui a été, particulièrement, fatale pour Antananarivo.

Des dizaines de décès et des centaines de sinistrés recensés, au premier trimestre de l’année. Des sources affirment que les inondations sont évitables, en cette prochaine saison, grâce aux travaux réalisés dont des curages de canaux, l’opérationnalisation des stations de pompage aux 67 Ha, entre autres.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter