A la une Faits divers

RN34 – Un accident de taxi-brousse fait sept morts

Lancé à vive allure, un taxi-brousse de marque Volkswagen Crafter a fauché un cycliste et trois charretiers avant de faire un triple tonneau.

Grave accident de la circulation sur la RN34. Sept morts et quinze blessés graves sont dénombrés. Ce drame est survenu mardi ,à Ankazomiriotra Mandoto. En arrivant à quelques encablures du chef-lieu de la commune de Morafeno, un taxi-brousse de marque Volkswagen Crafter a fauché à mort trois personnes, avant qu’il ne parte en
tonneaux.

Ce meurtrier accident de la circulation s’est produit en fin de matinée aux alentours de 10h 30. Le minibus impliqué a quitté Morondava et faisait route sur Tana lorsque le pire s’est produit à l’entrée Sud de Morafeno, à environ quatre kilomètres de l’agglomération. La brigade de gendarmerie en charge de l’enquête et qui a, d’ailleurs, fait le constat, privilégie la thèse d’un excès de vitesse comme principale cause du drame.

Roulant à tombeau ouvert, le véhicule fou a happé un cycliste avant de percuter de plein fouet deux charretiers. Les trois hommes ont été tués sur le coup. En continuant sa course effrénée, le minibus a fait une sortie de route en effectuant trois tonneaux au passage.

Chocs fatals

Le taxi-brousse a terminé son embardée mortelle les quatre roues en l’air. Rapide­ment, ses occupants ont été conduits au plus vite au centre hospitalier le plus proche. Bien que pris en main par les médecins urgentistes, les plus touchés n’ont pas survécu. Parmi les personnes décédées, certaines ont succombé à leurs blessures pendant l’évacuation.

Au total, quatre personnes qui se trouvaient à bord du taxi-brousse ont été, à leur tour, happées par la mort. Il s’agit du chauffeur remplaçant, âgé de trente-cinq ans, de deux femmes âgées respectivement de cinquante-six et cinquante-huit ans ainsi qu’un bébé d’à peine un an. De violents chocs à la tête leur ont été fatals. Les dépouilles ont été remises aux familles endeuillées, venues les récupérer sur place.

Après l’accident, la Volkswagen Crafter a été réduite en épave. Les dégâts matériels sont très importants. D’après les informations recueillies auprès de la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Morafeno, ce ne serait pas la première fois qu’un accident mortel survient au même endroit.