Régions

Notariat – Bientôt une université à Mahajanga

La première Université du Notariat sera bientôt ouverte à Mahajanga. C’est le but de l’atelier de formation qui s’est tenue la semaine passée sur « Le notaire au service de l’entreprise ».

Une grande première à Madagascar et surtout à Mahajanga. La première Université pour former les notaires y sera installée. Le métier de notaire est peu connu et considéré à Madagascar, malgré son importance. L’on recense soixante-treize notaires dans tout le pays, un nombre encore très insuffisant.

C’est dans cette optique que l’atelier de formation et la présentation du corps de notariat ont été organisés du 13 au 15 novembre, à l’hôtel Les Roches Rouges à la Corniche, sur l’initiative de la Chambre nationale des notaires à Madagascar, présidée par Rija Razanadrakoto. C’est une grande première dans les annales de ce corps. Le procureur général près la Cour d’appel, Antoine, représentant le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, le directeur de cabinet de la région Boeny, Cyrille Todivelo, ainsi que des étudiants de l’université de Mahajanga et la grande famille de la Justice ont assisté à l’événement.

Rija Razanadrakoto a présenté la profession et son rôle. Il a explicité les techniques de financement bancaire, les droits de sûreté ainsi que les successions internationales à l’assistance. « La fonction notariale et son rôle sont presque ignorés peu considérés de la plupart des gens. La majorité des notaires malgaches ont déjà rencontré des problèmes pratiques dans le traitement des dossiers d’hypothèques. La fonction notariale confère un acte authentique. C’est un métier lié au ministère de la Justice », explique-t-il.

Les participants ont ainsi pu savoir davantage sur les procédures de prêts bancaires et le droit bancaire, entre autres. Les actes notariaux sont surtout indispensables pour faire face aux nombreux faux documents et papiers, tels les certificats de résidence, les certificats de décès, les pièces d’identité, dont l’usage est de plus en plus courant actuellement.

Les notaires interviennent obligatoirement, selon la loi dans les actes de succession ainsi que les actes de vente de terrain de plus de 15 millions ariary, le bail emphytéotique avec les étrangers, le morcellement de terrain, etc.
À la suite de cette formation, Mahajanga sera la première ville à abriter la première Université du Notariat de Madagascar.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter