A la une Sport

Football – Éliminatoires CHAN : Les Barea ratent le coche

Battu par la Namibie par deux buts à zéro, samedi à Windhoek, Madagascar est éliminé aux portes de la phase finale de la CHAN pour la deuxième fois consécutive.

Éviter un renversement de situation. C’était le principal objectif des Barea, samedi au stade Nujoma de Windhoek. Raté, puisqu’ils se sont inclinés sur le score de deux buts devant les Warriors.

Madagascar est ainsi éliminé aux portes de la phase finale du Championnat d’Afri­que des Nations (CHAN), puisque la Namibie l’emporte après cumul des matches aller et retour, deux à un. De quoi réveiller les mauvais souvenirs de 2017, quand la Grande île se faisait sortir à ce même stade des éliminatoires par l’Angola.

Très rapidement, les Warriors ont pris les devants face à la défense malgache, dont la charnière centrale a été composée du capitaine, Ando, et de Berajo, en raison de la suspension de Théodin. Ils ont ouvert la marque dix minutes après le coup d’envoi.

Sur un corner en provenance de la gauche, Kam­bindu a fait parler sa détente en reprenant le cuir de la tête au second poteau, bien aidé par la sortie hasardeuse d’Ando, le portier des Barea.

Le même Kambindu y est allé de son doublé, en début de seconde période. À la suite d’un long dégagement de son gardien, l’attaquant namibien a déjoué la vigilance des défenseurs malgaches.

Grosse bourde

Pas de hors-jeu sur le coup en passant. Il a inscrit le but du break sur un lob astucieux.
Dos au mur, Madagascar se devait de réagir. Sauf que le coup franc de Santatra, quelques minutes plus tard, a heurté la barre transversale. Dans la foulée, le coach Franklin a décidé de jouer son va-tout.

Il a fait rentrer Arnaud et Safidy, sans succès cependant. Les Barea n’ont jamais réussi à inscrire l’unique réalisation qui aurait pu les envoyer au Cameroun. Et encore, l’addition aurait pu être plus salée.

En fin de match, le gardien malgache a commis une grosse bourde. Sous la pression d’un adversaire, Ando s’est emparé du ballon sur une passe en retrait. L’arbitre a accordé un coup franc indirect dans la surface de réparation des Barea, que les Namibiens n’ont pas réussi à transformer toutefois.