Accueil » Economie » Développement rural – Financement marocain pour les paysans producteurs
Economie

Développement rural – Financement marocain pour les paysans producteurs

Le  Fofifa  se  chargera  de  la  répartition  des  appuis matériels.

Quatre vingt sept mille euros non remboursables. C’est le soutien octroyé par Fondation OCP et l’Université Mohammed VI Polytechnique Marocaine au Centre national de recherche appliquée au développement rural (Fofifa) pour appuyer la relance post-Covid-19 du secteur agricole. Avec ce financement, plusieurs sensibilisations sur le changement de comportement auront lieu à l’endroit du monde rural.

« En plus des appuis matériels, des consignes seront données aux producteurs car il existe de mauvaises habitudes qui devront cesser, parce que cela augmentera la circulation du virus. L’arrivée du coronavirus a bouleversé le monde entier, le secteur agricole n’est pas en reste. Alors, afin de prévenir et de protéger les paysans du corona, il y a cette collaboration entre le Fofifa et ses partenaires techni­ques et financiers » explique Aimé Lala Razafinara, directeur général du Centre de recherche appliquée.

Des associations paysannes réparties dans plusieurs régions, telles l’Itasy, le Vakinankaratra, l’Alaotra Mangoro et l’Atsinanana, bénéficieront de cet appui financier et technique en plus des campagnes de sensibilisation sur la lutte contre la propagation du virus. « Les chercheurs du Fofifa vont apprendre aux paysans la manière de fabriquer du savon à usage unique. Les petits producteurs, membres de ces associations paysannes, suivront aussi une formation sur la fabrication de masque, de gel pour les mains et du savon », rajoute Jacqueline Rakotoarisoa, directeur scientifique du centre de recherche.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi