Culture

Musique : Andriaina et The Niconni, un duo pas commun

Avec « Seven », leur premier album atypique qui sortira ce weekend, le chanteur Andriaina et le producteur The Nicconi comptent bouleverser les codes du paysage musical.

Se démarquer. Pour frapper fort, Andriaina Rakotonirina et Luciano Niconni préfèrent sortir de l’ordinaire en proposant un nouveau produit qui va étonner plus d’un. De la conception à la présentation officielle de leur premier album, ce duo adore bien surprendre.

Andriaina et The Niconni, leur nom d’artiste, travaillent en parfaite symbiose sans piétiner le domaine de l’autre. Chacun a une tâche bien définie, mais le sens de l’écoute prime à chaque étape. Avec leur différent parcours, ils se complémentent merveilleusement bien. « J’ai commencé à apprendre la musique dès l’âge de six ans. Influencé par le néo-soul, j’ai voulu m’élargir vers d’autres horizons. J’ai fait mes recherches et je ne veux pas m’imposer de barrières. Je veux tenter de nouvelles expériences pour sortir quelque chose de nouveau qui peut passer partout. Je qualifie ce résultat d’hybride. Quand j e l’ai présenté à Niconni, il a adoré. Mais il a apporté sa touche personnelle qui a amélioré mon travail », confie Andriaina du haut de ses vingt et un ans.

Niconni a commencé le beatmaking en 2012 en faisant des instrumentaux pour le Garage Band. Ce producteur de dix-neuf ans a une créativité musicale débordante et n’arrête jamais de chercher un moyen de faire mieux que la veille. Avec sa curiosité et son sens de la recherche, il arrive souvent à faire un travail extraordinaire.

Expérience sensorielle

Ayant déjà collaboré avec Niu Raza, Niconni s’est joint à Andriaina en janvier 2019 pour faire l’album « Seven». Treize titres composent ce nouveau produit qui combine différents background musicaux. Et Niconni va se mettre sous les feux des projecteurs, pour la première fois, en compagnie de son camarade de scène, avec ce projet commun. La sortie officielle de ce premier album se fera à la salle de l’horloge de The Station à Soarano, le samedi 24 août à 19 heures, dans un concept de listening party durant lequel une expérience sensorielle attend les convives. Toutes les explications concernant les titres et ses historiques vont être dévoilées à cette occasion. « Nous allons mettre le public dans de bonnes conditions pour pouvoir apprécier notre travail à sa juste valeur », concluent-ils sans détour.